in

MSI GTX 750 Ti Gaming OC

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

IMGP9854

Les prochaines cartes graphiques dotées d’un GPU Nvidia commencent déjà à faire parler d’elles mais la GTX 750 Ti Gaming OC de MSI continue de retenir toutes les attentions.

Annoncée depuis plusieurs mois, cette carte est la première à embarquer un processeur Nvidia GTX 750 Ti, le seul à ce jour à intégrer une architecture Maxwell.

Parmi les vingt-quatre cartes graphiques « Gaming » de MSI, huit seulement sont équipées d’un GPU Nvidia. Au catalogue, y figure encore une ancienne GTX 660 et les sept dernières représentent les GTX 760, 770, 780, 780 Ti sans oublier notre carte de test en GTX 750 Ti.

La MSI GTX 750 Ti Gaming OC s’adresse aux joueurs souhaitant profiter de toutes les caractéristiques des modèles haut de gamme tout en conservant un budget maîtrisé.

Capable de faire fonctionner les titres les plus exigeants en 1050 pixels avec un niveau de détail maximum, elle n’engendre pas pour autant de fortes consommations énergétiques.

Le GTX 750 Ti se distingue des autres puces Nvidia car il rompt avec la nomenclature actuelle comportant le préfixe GK.

Si le GK110 équipe les GTX 780 (Ti) et les Titan avec un nombre de Shaders et des fréquences variables, le GK104 concerne les GTX 770 et GTX 760.

Le GTX 750 Ti est en fait un GPU portant la référence GM107 conservant tout de même de nombreuses similitudes avec les autres déclinaisons propres à la famille Kepler.

Sa finesse de gravure stagne à vingt-huit nanomètres et les fonctionnalités restent identiques. On retrouve donc les filtrages de textures TXAA et FXAA, le support de GPU Boost, Adaptive V-Sync et PhysX.

Dans le cas du GTX 750 Ti, le nombre de transistors est carrément divisé par deux par rapport au GTX 760. Le nombre de ROPS suit le même chemin pour en intégrer que seize et concernant les Shaders, la baisse est de quatre-vingt pour cent pour atteindre 640.

Seule la fréquence du GPU augmente par rapport au GTX 760 en atteignant 1020MHz. Mais l’overclock d’usine de la  MSI GTX 750 Ti Gaming OC lui fait atteindre 1085MHz soit 65MHz de plus. Les gains sont donc de l’ordre de 6%.

Concernant la mémoire du GTX 750 Ti, le modèle de référence est proposé avec 2GB sur un bus de 128 bits soit moitié moins que la GTX 760. La fréquence est portée à 1350MHz.

msi_n760_geforce_gtx760_twin_frozr_iv

n770gaming_05La MSI GTX 750 Ti Gaming OC sera refroidie par le système de refroidissement Twin Frozr IV. Il se compose d’un radiateur muni de heatpipes sur lequel deux ventilateurs sont greffés. Le concept reste des plus classiques mais son efficacité n’est plus à démontrer.

A ce propos Twin Frozr compte parmi les systèmes de refroidissement pour cartes graphiques les plus efficaces et silencieux.

Enfin la MSI GTX 750 Ti Gaming OC ne pourrait prétendre à son rang sans sa sélection de composants haute qualité aussi dénommée Military Class. Ils reçoivent la certification MIL-STD-810G ce qui leurs confèrent un meilleur rendement, un potentiel d’overclocking plus élevé et une endurance plus longue.

Les condensateurs solides ont une durée de vie de dix ans et les bobines d’alimentation en ferrite chauffent moins. Elles améliorent donc la stabilité de la carte.

MSI livre également quelques applications dont l’incontournable Afterburner. Ce logiciel donne aux joueurs de précieuses informations sur la carte mais permet également de l’overclocker manuellement.

De son côté, Predator autorise la capture des parties de jeux dans le but de les partager et Gaming App simplifie la configuration de la carte grâce à quatre modes intervenant sur la fréquence du GPU mais aussi sur le régime des ventilateurs.

Depuis le lancement de la gamme de composants « Gaming », MSI s’appuie sur une ligne esthétique raffinée qui a su se démarquer largement de la concurrence. Si le mariage du rouge et noir reste très classique, le thème asiatique rencontre un réel succès auprès des joueurs.

IMGP9850

Afin de supporter son imposant système de refroidissement Twin Frozr IV, la MSI GTX 750 Ti Gaming OC emploie un PCB plus long. Par conséquent la carte mesure vingt-cinq centimètres de longueur pour une hauteur de deux slots PCI. Elle demeurera donc compatible avec l’immense majorité des boitiers actuels.

En largeur aussi la MSI GTX 750 Ti Gaming OC s’étend ce qui ne manque pas d’ajouter une réelle plus value car les ventilateurs font douze centimètres de diamètre.

Le capot protégeant les ventilateurs bénéficient d’une touche de rouge ainsi que le logo de la catégorie Gaming d’MSI.

IMGP9857

L’équerre de façade accueille trois sorties vidéo : une DVI, une VGA et une HDMI. Cette dernière étant située très proche du bord, il est impératif d’utiliser une prise assez fine car certains modèles ne passeront pas.

IMGP9858

Détail des plus intéressants, la MSI GTX 750 Ti Gaming OC ne nécessite pas d’alimentation auxiliaire. Elle sera donc alimentée uniquement par le port PCI Express évitant tout câble supplémentaire.

Elle dispose également d’un interrupteur permettant de basculer entre un BIOS classique et un UEFI.

IMGP9861

Le PCB est d’une qualité remarquable. MSI proposait des produits de générations précédentes déjà très satisfaisants et réalise une nouvelle fois un progrès appréciable avec cette MSI GTX 750 Ti Gaming OC.

Les quatre étages d’alimentations sont isolés comme les chipsets mémoire. Tous les composants sont de qualité et offriront une bonne fiabilité ainsi qu’une longue durée de vie.

Comme nous l’indiquions dans la section précédente, la MSI GTX 750 Ti Gaming OC ne fait pas appel à une source d’alimentation externe. Cela indique que le GPU consommera peu d’énergie et générera moins de chaleur.

IMGP9865

Par conséquent elle n’exige pas un système de refroidissement spécifique. Mais MSI apporte les meilleurs soins sur ce point grâce à Twin Frozr IV et la qualité de finition de haut vol.

En effet un dissipateur surdimensionné peut entraîner une baisse significative du régime des ventilateurs.

IMGP9856

Twin Frozr IV fait appel à deux modèles d’un diamètre de douze centimètres. Les pales droites restent les plus efficaces en termes de pression statique même si elles sont susceptibles de générer plus de nuisances sonores que les courbées. Toutefois une vitesse plus faible compensera d’éventuels écarts.

IMGP9866

Le radiateur reprend un concept des plus classiques. Une base monolithique est traversée par deux heatpipes directement en contact avec le GPU et qui termineront leur course dans les nombreuses ailettes présentes.

Hardware

 

IMGP9233

Processeur : Intel i7 4770K
RAM : Corsair 8GB 1866MHz
Ventirad : Noctua NH-D15 site de Noctua
Boitier : Cooler Master Storm
Stockage SSD : Crucial M550 512GB
Stockage HDD : Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache
Alimentation : Enermax Platimax 1000W

Software

flecheWindows 7 X64 Familiale édition Premium SP1
flecheDrivers derniers en date
flecheEVGA PrecisionX
flecheGPU-Z

Benchmark

fleche3Dmark 2011 de Futurmark disponible sur www.futuremark.com
flecheUnigine Heaven 4 disponible sur www.unigine.com
flecheAlien VS Predator
flecheMetro 2033
flecheSniper Elite V2
flecheHard Reset

Nous avons procédé lors de nos tests à trois mesures selon trois résolutions différentes:

fleche1280×1024 pixels
fleche1680×1050 pixels
fleche1920×1080 pixels

Pour chacune de ces résolutions, nous avons également  réalisé trois tests distincts :

flecheQualité graphique basse
flecheQualité graphique moyenne
flecheQualité graphique haute

Concernant la qualité basse, nous avons systématiquement désactivé toutes les options disponibles. L’anti aliasing comme la tesselation sont configurés au minimum voire désactivés. Les détails des textures et autres filtres éventuels ont été également désactivés.

En qualité moyenne, nous avons configuré l’anti aliasing à 4X, et le filtrage de texture en général à 8. Nous en avons fait de même à propos de la tesselation.

Enfin en qualité haute, nous avons poussé toutes les options au maximum.

 

 

3DMark

futuremark_logoFuturemark, le célèbre éditeur de la référence en matière de benchmark dédié aux cartes graphiques: 3DMark 2011 propose une nouvelle version incluant trois séries de tests: Ice Storm, Cloud Gate et Fire Strike.

Cloud Gate est conçu pour les plateformes “performance” en mettant l’accent sur les effets Post Processing et effets de particules. Une seconde séquence s’adresse aux éclairages volumétriques mais en employant un faible niveau de géométrie.

Le troisième test de Cloud Gate simule les effets physiques sur les objets rigides et déformables.

3DMark de Futuremark est disponible sur www.futuremark.com

cloudgate

Nous utilisons les paramètres proposés par défaut.

 

3dm

La MSI s’en sort très bien sous 3DMark avec plus de 4200 points en mode performance et dépasse les 2000 points en mode extrême.

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l’éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

heaven

La MSI GTX 750 Ti Gaming OC montre sa supériorité sous Heaven par rapport à la Zotac. En étant sous les 30FPS en mode extrême, il faudra limiter les détails graphiques quelque soit la résolution.

 

A sa sortie, Metro 2033 a mit de nombreuses cartes graphiques sur les genoux notamment en raison d’effets nécessitant d’importantes ressources en calcul. Nous utilisons l’API DirectX 11 afin de bénéficier des dernières innovations en matière d’effets visuels.

metro-2033-1024x576

Pour chacune des résolutions utilisées, nous utilisons toujours trois niveaux de détails distincts :

flecheNiveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16.

 

metro

Sous Metro 2033 les écarts diminuent entre les deux cartes mais la MSI GTX 750 Ti Gaming OC est assez véloce pour permettre le mode high en 1050p.

 

 

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Notre série de benchmark débute avec une résolution de 1280×1024, puis 1680×1050 et enfin 1920×1080 pixels.

Pour chaque résolution, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

avp

 AvP montre que la MSI GTX 750 Ti Gaming OC est parfaitement optimisée sur ce titre.

 Depuis très récemment nous testons les cartes avec Sniper Elite V2 car il est très exigeant en termes de ressources de calcul.

SniperEliteV2_2013-03-17_11-42-56-24

Pour chacune de nos trois résolutions employées, nous retrouvons nos niveaux de détails désormais classiques : bas, intermédiaire et élevé.

Concernant ce titre, nous désactivons l’anti aliasing comme la tesselation en mode bas, nous configurons l’anti aliasing en x4 et la tesselation en normal pour le mode intermédiaire et enfin, nous poussons toutes les options à leur maximum pour le test le plus exigeant.

se2

Sniper Elite V2 est très exigeant et heureusement rares sont les titres à lui ressembler sur ce point. Par conséquent il manque quelques FPS pour atteindre un affichage fluide. Toutefois en 1050p, le jeu dépasse les 30FPS.

Tomb raider 2013 à longtemps été attendu pour pouvoir enfin profiter des dernières technologies en matière de rendu 3D. Il inclut une fonctionnalité exclusive “Tress FX” dédié à la modélisation des cheveux de l’héroïne Lara Croft.

TombRaider_2013-03-17_11-37-09-73

En niveau de qualité basse, tous les paramètres sont désactivés ou réduits au minimum.

En niveau intermédiaire, le niveau de qualité de texture est à 2, Tress Fx est désactivé, l’anti aliasing est configuré à 2, les ombres sont paramètrées à 1 et les réflexions ont un niveau de 1 également. La tessellation est désactivée.

En niveau élevé, toutes les options sont au maximum et activées.

tr

Si la Zotac est trop limitée, la MSI GTX 750 Ti Gaming OC prend largement l’avantage en mode extrême ou elle dépasse les 30FPS.

Sleeping Dogs est lui aussi un jeu récent et très exigeant en ressources de calcul. Sa bonne conception lui permet de s’intégrer à notre banc de test.

HKShip_2013-03-17_11-51-02-58

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

sleep

Sous Sleeping Dogs est trop exigeant en mode extrême car la MSI GTX 750 Ti Gaming OC reste sous les 30FPS.

Bioshock Infinite est le troisème volet d’une saga connaissant un réel succès auprès de la communauté des gamers.

bioshock_infinite

Ce dernier repose sur deux résolutions: 1680×1050 et 1920×1080.

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

bioshock

La MSI GTX 750 Ti Gaming OC dépasse la Zotac de plus de 5FPS en mode extrême.

Metro Last Light est lui aussi un jeu récent et très exigeant en ressources de calcul. C’est bien entendu la suite de Metro 2033 également dans notre sélection. Sa bonne conception lui permet de s’intégrer à notre banc de test.

MetroLastLight_Titelbild

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 metroll

Metro Last Light est extrêmement lourd et seules les cartes ultra haut gamme savent dépasser les 30FPS en mode extrême.

Enfin nous pouvons intégrer dans nos tests un benchmark fiable et représentatif: Hitman Absolution.

Hitman-Absolution-9 

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 hitman

Hitman compte parmi les titres les plus intéressants de notre test car il est très représentatif des configuration milieu de gamme avancées. Si ce titre dépasse les 30FPS en mode extrême, c’est que la carte offre a un réel potentiel.

 Nous avons sélectionné Total War Rome II pour ses spécificités techniques sur le plan graphique nécessitant une carte graphique puissante pour pouvoir fonctionner.

 

Total-War-Rome-II

 Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 rome

Total War Rome II lui aussi est aussi représentatif que Hitman mais comme nous ne l’avions pas intégré à la sortie de la Zotac, nous ne présentons que les résultats de notre test.

 Batman Arkham Origins est incontournable car il est particulièrement optimisé pour les cartes graphiques Nvidia dont la GTX 780Ti.

batman-arkham-origins

 

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

Petite spécificité de ce test, nous activons Nvidia PhysX uniquement en mode Ultra.

 batman

Batman Arkham Origins est l’exception qui donne l’avantage à la Zotac.

Nous démarrons notre scéance du contrôle des températures avec celle du GPU.

temp1

Nous comparons la température du GPU avec le régime des ventilateurs afin d’observer leurs évolutions respectives. Les températures restent parfaitement maîtrisées en restant sous les 60°C et les ventilateurs restent à un régime très bas bien inférieur à 40%. La MSI GTX 750 Ti Gaming OC se montrera donc des plus silencieuses.

 

 

temp2

En termes de rotation, la MSI GTX 750 Ti Gaming OC reste proche des 1000RPM.

 

watts

La MSI GTX 750 Ti Gaming OC ne génère qu’une très faible consommation électrique ce qui lui octroie un excellent atout.

 

db

La MSI GTX 750 Ti Gaming OC compte parmi les cartes les plus silencieuses du marché car à moins de 35dB, elle ne se fait pas entendre.

Bien que les cartes graphiques à base de GPU AMD R7 265 prennent régulièrement l’avantage dans leur catégorie, la MSI GTX 750 Ti Gaming OC ne manque pas d’arguments en sa faveur.

IMGP9855

Tout d’abord, son esthétique lui confère un caractère sportif, moderne et digne des périphériques les plus haut de gamme. La marque ne néglige aucun critère dans l’élaboration de ses cartes graphiques et l’impact visuel sera des plus appréciés.

En termes de performances, la MSI GTX 750 Ti Gaming OC s’est également montrée très convaincante en étant capable de dépasser certaines concurrentes. La puissance de calcul disponible autorisera l’activation des détails graphiques au maximum et en Full HD dans les jeux moyennement exigeants.

Le système de refroidissement Twin Frozr IV compte toujours parmi les plus efficaces du marché. Les températures restent basses en toute circonstance et les nuisances sonores engendrées sont négligeables.

label 59hardware recommandeDe plus nous avons apprécié que la MSI GTX 750 Ti Gaming OC soit alimentée électriquement uniquement par le port PCI Express évitant ainsi tout câble supplémentaire. Un argument incontestable dans le cadre d’un mini PC ou l’espace compte.

La MSI GTX 750 Ti Gaming OC compte trois sorties vidéos et même si la HDMI est un peu trop proche du bord, elle conserve un connecteur VGA qui assurera le branchement d’écrans plus anciens sans adaptateur.

Disponible dès cent quarante euros, la MSI GTX 750 Ti Gaming OC est le meilleur modèle équipé de ce GPU que nous ayons pu tester. Sa faible consommation, son excellent système de refroidissement sont autant d’atouts qui lui permettent de se distinguer et d’être la plus convaincante.

Les +alt

fleche Performances
fleche Design

 fleche Position du connecteur HDMI

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0