in

PNY GTX 780 Ti XLR8 OC

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

IMGP8874_1

C'est au tour de PNY de dévoiler sa carte graphique la plus puissante de son catalogue: la GTX 780 Ti XLR8 OC PCI-E 3Go.

La marque reconnue pour ses produits à l'excellent rapport performance prix s'aventure avec raison dans le domaine des modèles personnalisés.

La PNY GTX 780 Ti XLR8 OC s'offre donc le meilleur processeur graphique connu à ce jour: le Nvidia GTX 780 Ti qui détrôna le fameux Titan il y a quelques moins à peine.

Ce GPU aux spécifications impressionnantes est parfaitement taillé pour aboutir au PC le mieux paré aux jeux les plus exigeants en termes de puissance de calcul.

Afin d'améliorer le niveau de performances et se distinguer de la concurrence, la GTX 780 Ti XLR8 OC bénéficie d'un overclocking d'usine.

Sa fréquence nominale dépasse le Gigahertz pour atteindre 1006MHz mais sa technologie GPU Boost lui permettra de franchir les 1072MHz.

Elle embarque comme la majorité de ses concurrentes une capacité mémoire totale de 3GB afin de traiter les textures les plus travaillées dans les résolutions les plus hautes.

Mais c'est surtout son design qui attirera les regards. Car désormais comme nous l'avions constaté avec la PNY GTX 770 XLR8, les cartes de la marques sont personnalisées.

Le système de refroidissement est donc un modèle alternatif au design de référence pourtant déjà très efficace.

La GTX 780 Ti XLR8 OC est équipée d'un large radiateur surmonté de trois ventilateurs asymétriques comme c'est désormais chose courante.

Alors cette toute dernière carte graphique PNY GTX 780 Ti XLR8 OC PCI-E 3Go saura-t-elle se montrer plus convaincante que ses concurrentes?

Au fur et à mesure de la présentation de nouvelles générations de cartes graphiques, nous ne cessons de nous intéresser prioritairement à certaines marques réputées pour offrir un rapport qualité prix comme sait si bien le faire PNY.

IMGP8879_1

Si la marque réserve exclusivement son catalogue aux produits intégrant des puces Nvidia, elle a longtemps tardé à produire des modèles personnalisés.

C'est à dire que ces cartes profitent dans la majorité des cas d'un overclocking d'usine  leur permettant d'être plus rapide. Cette montée en fréquence génère un échauffement supplémentaire et c'est pourquoi PNY se doit de revêtir ces cartes d'un système de refroidissement alternatif.

Il sera plus performant en termes de dissipation thermique tout en limitant les nuisances sonores générées par les ventilateurs.

Pour les cartes vouées à l'overclocking extrême, elles sont régulièrement équipées de phases d'alimentations supplémentaires pour conserver une stabilité parfaite.

Concernant la GTX 780 Ti XLR8 OC PCI-E 3Go de PNY, elle a été conçue afin de permettre aux joueurs exigeants de profiter de la meilleure immersion dans les jeux disponibles à ce jour.

Son processeur graphique Nvidia Geforce GTX 780 Ti compte parmi les plus rapides sur le marché et régulièrement dans la majorité des situations, il remporte la première place en termes de performances.

Afin d'optimiser au maximum sa GTX 780 Ti XLR8 OC PCI-E 3Go, PNY augmente la fréquence du GPU par rapport aux vitesses recommandées par le fondeur. Elle est donc en mesure de dépasser la barre du Gigahertz en atteignant à sa fréquence nominale 1006MHz.

Elle pourra d'ailleurs dépasser ces valeurs grâce à la technologie GPU Boost, un mécanisme automatique lui assurant 1072MHz si les seuils de températures et de TDP sont respectés.

Et pour assurer un refroidissement efficace tout en conciliant faibles nuisances sonores, la GTX 780 Ti XLR8 OC est équipée d'un impressionnant système de refroidissement couvrant l'intégralité de la carte.

Ce dernier est équipé de trois ventilateurs mais celui placé au centre se distingue de deux autres. Ce procédé est très en vogue actuellement car d'autres marques concurrentes se tournent également vers ce type de configuration.

Dans le cas de la GTX 780 Ti XLR8 OC, ce sont les deux ventilateurs placés à chaque extrémité qui seront chargé d'évacuer la chaleur émise par le processeur graphique et diffusé à travers le radiateur . Le ventilateur central devra en contre partie injecter de l'air frein au sein du radiateur.

GPU Boost 2.0

GPU_Boost_BLACKApparu dès les premières GTX 680, GPU Boost en révision 1.0 révolutionnait le fonctionnement d’un processeur graphique en augmentant automatiquement et en toute transparence la fréquence d’horloge.

A titre d’exemple, la GTX 680 profitait d’une fréquence de base de 1006MHz mais grâce à GPU Boost, elle pouvait atteindre 1059MHz. Le nombre d’images affichées par seconde dans les jeux augmentait  permettant aux scènes les plus chargées de garder une fluidité optimale.

Comme la GTX 780, la version Ti profite de GPU Boost 2.0 apportant son lot d’améliorations. Dans la première version, GPU Boost 1.0 contrôlait la fréquence du GPU uniquement en fonction de son TDP. Or dans le cas où les températures atteignaient des valeurs trop élevées, la fréquence baissait fortement pour préserver les composants.

Avec GPU Boost 2.0, la température est prise en compte avec une précision accrue toujours pour garantir des fréquences encore plus élevées mais surtout plus stables.

La GTX 780 Ti pourra donc profiter de sa vitesse maximale dite Boost à condition de rester en dessous de 80°C. C’est une aubaine car la nouvelle carte graphique de Nvidia profite du système de refroidissement de la Titan qui n’a plus rien à envier aux modèles personnalisés des différents constructeurs.

precisionxDans la pratique chaque marque propose avec sa carte un logiciel comme PrecisionX de EVGA. Il suffira de l’utiliser pour contrôler la température du processeur graphique afin qu’elle ne dépasse pas les 80°C.

De plus ces utilitaires pour les meilleurs d’entre eux proposent des possibilités d’overclocking qui permettront de dépasser le seuil par défaut de GPU Boost 2.0.

Bien entendu si ce genre de pratique ne représente plus un réel danger pour les composants comme ce fût le cas il y a de nombreuses années, Nvidia insiste sur le fait qu’intervenir sur la tension peut réduire la durée de vie de la carte.

On comprend donc que la marque souhaite rivaliser sur le marché des cartes overclockées d’usine qui connaissent un franc succès. Or les modèles proposés par la firme sont elles aussi parfaitement adaptées à ce type d’exercice alors pourquoi s’en priver ?

 

PhysX

physxComme nous l’avions déjà énoncé dans notre présentation, Nvidia collabore étroitement avec les grands éditeurs de jeux afin que les fonctionnalités embarquées dans ses nouvelles cartes soient pleinement exploitées.

PhysX continue d’apporter de réelles améliorations contribuant aux succès de ses cartes. D’ailleurs son concurrent historique AMD n’a pas hésité à emboîter le pas en proposant TressFX, une technologie améliorant le rendu de certains éléments d’un jeu. Le premier à avoir pu en profiter n’est autre que le dernier Tomb Raider dans lequel les cheveux de l’héroïne sont plus réalistes.

Si cette technique de rendu demeure disponible même avec une carte Nvidia, elle exige de lourdes taches de calcul que la grande majorité des cartes savent supporter.

 

Anti-Aliasing FXAA & TXAA

La GTX 780 Ti supporte en plus de GPU Boost 2.0 des techniques de filtrage FXAA, TXAA et de la technologie Nvidia Adaptive Vertical Sync.

Ces caractéristiques déjà présentes au sein de la génération GTX 600 offrent les meilleurs anti-aliasing, c'est-à-dire que les contours pouvant apparaître à l’écran sous forme d’escaliers sont lissés pour améliorer la qualité globale de l’affichage. Si les techniques habituelles nécessitaient elles aussi beaucoup de ressources en termes de calcul, FXAA et TXAA sont optimisés pour économiser la puissance disponible sans pour autant concéder sur la qualité du rendu final.

 

Nvidia adaptive Vertical Sync

thumb-nvidia-adaptive-vertical-syncNvidia adaptive Vertical Sync est la troisième fonctionnalité proposée par la GTX 780 Ti. Elle aussi est également présente sur la GTX 680 et a pour rôle de limiter les ralentissements et les effets de « Tearing ». Ce procédé se base sur la synchronisation verticale de l’affichage pour anticiper les baisses de framerate et éliminer les artefacts qui pourraient apparaître lors d’une partie de jeu.

GeForce Experience

GeForce Experience demeure l’application phare de Nvidia. Elle propose de nombreux outils facilitant et optimisant tous les jeux présents sur le PC.

geforce_experience1

Avec la multiplication des paramètres liés à l’affichage, il est devenu difficile de configurer rapidement et correctement nos jeux. Si les consoles ne présentent pas cet inconvénient, elles restent limitées par les composants matériels de l’équipement. Xbox 360 et PS3 datent déjà de plusieurs années et seul le PC est à même d’offrir des graphismes toujours plus immersifs.

Grâce à GeForce Experience, les joueurs cumulent la simplicité de paramétrage de la console et qualité graphique des PC.

En plus d’automatiser la mise à jour des pilotes de la carte graphique, GeForce Experience se charge de communiquer en permanence avec les data center de Nvidia sur lesquels sont hébergés l’intégralité des profils des jeux.

Ces serveurs contiennent donc toutes les informations nécessaires pour optimiser chaque titre. Ils se chargeront de définir la configuration idéale en fonction du framerate souhaité.

geforce_experience2

Une fois l’application installée, un assistant se charge de détecter tous les jeux installés sur la machine et un seul clic sur le bouton « optimiser » suffira pour obtenir la meilleure combinaison d’options possible.

GeForce Experience deviendra rapidement incontournable puisque dans le meilleur des cas, les gains pourront dépasser les 50% d’images par seconde.

 

ShadowPlay

ShadowPlay s’intègre à GeForce Experience. Cet outil accepte d’enregistrer la vidéo des parties de jeux. Si des logiciels spécifiques sont capables de réaliser cette tache, elles sont soit payantes, soit pauvres en fonctionnalités.

shadowplay

Grâce à l’encodeur H.264 matériel intégré dans grand nombre de processeurs graphiques Nvidia, les vidéos seront d’excellente qualité puisqu’elles pourront atteindre la résolution de 1080p.

La prise en main de l’interface de ShadowPlay est immédiate car elle se constitue de seulement quatre boutons.

Le premier « Mode » bascule entre Shadow mode et Manual Mode. Le premier est continu tandis que le second est activé selon les besoins des joueurs.

Le second bouton déterminera la durée de l’enregistrement tandis que le troisième concerne la qualité de la vidéo finale. Le bon compromis entre taille du fichier et qualité d’affichage s’effectue donc facilement.

Enfin le dernier bouton concerne l’audio que l’on peut également enregistrer ou ignorer pour éventuellement limiter la taille de la vidéo.

shield

Une dernière option a retenu notre attention car les futures consoles NextGen seront elles aussi concernées. Grâce à ShadowPlay, il sera possible de streamer la vidéo du jeu du PC sur la console Nvidia Shield en direct !

La carte graphique PNY GTX 780 Ti XLR8 OC bénéficie d'une esthétique tranchant avec le design de référence. Si cette dernière privilégie l'aspect luxueux, le modèle de PNY s'oriente largement vers un esprit sportif.

IMGP8877_1

La marque opte  pour une dominante noire agrémentée de touches de jaunes qui pourront facilement rappeler les fameuses Ligthning de MSI.

La GTX 780 Ti XLR8 OC a le droit à tous les honneurs notamment avec un capot intégralement en aluminium.

IMGP8875_1

Afin de permettre aux trois ventilateurs de couvrir la carte, la coque dépasse de quelques centimètres le PCB sur l'arrière.

IMGP8880_1

Sous la GTX 780 Ti XLR8 OC, ne figure aucun élément de protection fréquemment retenu pour rigidifier l'ensemble. Un choix qui ne s'avérera pas pénalisant si l'épaisseur du PCB est suffisante et surtout si un mécanisme de renfort est présent sous le système de refroidissement.

IMGP8881_1

La façade s'octroie quatre sorties vidéos comme le veut la tradition: deux DVI, une HDMI et une DisplayPort.

IMGP8882_1

Comme grand nombre de cartes équipée du GPU Nvidia GTX 780 Ti, le modèle de PNY conserve deux connecteurs d'alimentation auxiliaire: un de huit contacts et un de six.

IMGP8885_1

Et effectivement, une fois le ventirad soustrait, la carte laisse apparaître une imposante plaque servant également de dissipateur pour les puces mémoire et les VRM.

IMGP8888_1

La GTX 780 Ti XLR8 OC repose sur un PCB de référence orné de six phases d’alimentation et douze puces de GDDR5 pour une capacité de 3GB.

Le dissipateur de la GTX 780 Ti XLR8 OC est très intéressant car il se différencie de ceux employés par les autres marques.

IMGP8897_1

PNY a choisi de suivre la tendance en employant différents modèles de ventilateurs.

IMGP8898_1

Chaque ventilateur est indépendant et ils sont fixés à la coque. Or en général, ils sont vissés sur le radiateur.

IMGP8899_1

Un système de clips les maintient aussi sur le radiateur.

IMGP8884_1

Le premier ventilateur central est doté de nombreuses ailettes fortement incurvées. Ce modèle privilégie un flux vertical afin d’injecter de l’air au sein du radiateur.

IMGP8883_1

Les deux ventilateurs placés aux extrémités ont des pales plus écartées qui dissiperont l’air avec plus d’homogénéité.  Ils seront plus efficaces pour dissiper l’air chaud.

IMGP8895_1

Le ventirad de la GTX 780 Ti XLR8 OC bénéficie d’une excellente qualité de fabrication et seule l’organisation des câbles d’alimentation des ventilateurs aurait pu gagner en discrétion.

IMGP8903_1

Le radiateur est un modèle complexe intégralement nickelé. Sa surface est très grande ce qui aidera les composants à conserver les températures les plus basses.

IMGP8904_1

Sa base est traversée de quatre heatpipes qui dissiperont la chaleur via les ailettes.

8ro8eah6kwuav2c6972f.jpg

Notre carte est installée sur la machine suivante :

Hardware

flecheBoitier : CM Striker
flecheAlimentation : Enermax Platimax 1000W
flecheCarte mère : Intel DX79SI
flecheProcesseur : Intel Core I7 3930K
flecheVentirad : Noctua NH-D14
flecheRAM : 4 Go Gskill Ripjaw 1600Mhz CL9
flecheStockage: 1 SSD Crucial M4 256Go.

Software

flecheWindows 7 X64 Familiale édition Premium SP1
flecheDrivers derniers en date
flecheEVGA PrecisionX
flecheGPU-Z

Benchmark

fleche3Dmark 2011 de Futurmark disponible sur www.futuremark.com
flecheUnigine Heaven 4 disponible sur www.unigine.com
flecheAlien VS Predator
flecheMetro 2033
flecheSniper Elite V2
flecheHard Reset

Nous avons procédé lors de nos tests à trois mesures selon trois résolutions différentes:

fleche1280×1024 pixels
fleche1680×1050 pixels
fleche1920×1080 pixels

Pour chacune de ces résolutions, nous avons également  réalisé trois tests distincts :

flecheQualité graphique basse
flecheQualité graphique moyenne
flecheQualité graphique haute

Concernant la qualité basse, nous avons systématiquement désactivé toutes les options disponibles. L’anti aliasing comme la tesselation sont configurés au minimum voire désactivés. Les détails des textures et autres filtres éventuels ont été également désactivés.

En qualité moyenne, nous avons configuré l’anti aliasing à 4X, et le filtrage de texture en général à 8. Nous en avons fait de même à propos de la tesselation.

Enfin en qualité haute, nous avons poussé toutes les options au maximum.

 

 

3DMark

futuremark_logoFuturemark, le célèbre éditeur de la référence en matière de benchmark dédié aux cartes graphiques: 3DMark 2011 propose une nouvelle version incluant trois séries de tests: Ice Storm, Cloud Gate et Fire Strike.

Cloud Gate est conçu pour les plateformes “performance” en mettant l'accent sur les effets Post Processing et effets de particules. Une seconde séquence s'adresse aux éclairages volumétriques mais en employant un faible niveau de géométrie.

Le troisième test de Cloud Gate simule les effets physiques sur les objets rigides et déformables.

3DMark de Futuremark est disponible sur www.futuremark.com

cloudgate

Nous utilisons les paramètres proposés par défaut.

 

3dm

La carte de référence est bien en dessous de 5000points tandis que la PNY est largement au dessus en mode extrême.

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l'éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

heaven
 

Sous Heaven la PNY dépasse les 70FPS en mode extrême et les gains par rapport au modèle de référence sont conséquents.

 

Unigine Valley 1.0

Unigine propose également un autre benchmark: Valley 1.0 qui a la particularité de reproduire des éléments naturels très complexes en termes de calcul.

original

 

Unigine Valley 1.0 est disponible sur le site de l'éditeur : www.unigine.com

valley

Sous Valley, la PNY conserve son avance grâce à son overclocking d'usine.

 

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Notre série de benchmark débute avec une résolution de 1280×1024, puis 1680×1050 et enfin 1920×1080 pixels.

Pour chaque résolution, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

avp
 Une nouvelle fois la PNY sait se distinguer en franchissant des seuils que seuls les meilleurs modèles savent dépasser.

A sa sortie, Metro 2033 a mit de nombreuses cartes graphiques sur les genoux notamment en raison d’effets nécessitant d’importantes ressources en calcul. Nous utilisons l’API DirectX 11 afin de bénéficier des dernières innovations en matière d’effets visuels.

metro-2033-1024x576

Pour chacune des résolutions utilisées, nous utilisons toujours trois niveaux de détails distincts :

flecheNiveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16.

 

metro
 La différence entre une carte personnalisée et un modèle de référence est régulièrement de 5FPS.

 Depuis très récemment nous testons les cartes avec Sniper Elite V2 car il est très exigeant en termes de ressources de calcul.

SniperEliteV2_2013-03-17_11-42-56-24

Pour chacune de nos trois résolutions employées, nous retrouvons nos niveaux de détails désormais classiques : bas, intermédiaire et élevé.

Concernant ce titre, nous désactivons l’anti aliasing comme la tesselation en mode bas, nous configurons l’anti aliasing en x4 et la tesselation en normal pour le mode intermédiaire et enfin, nous poussons toutes les options à leur maximum pour le test le plus exigeant.

sniper
 

Dans les benchmarks les plus exigeants, les écarts se resserrent systématiquement même si la PNY garde une courte avance.

Tomb raider 2013 à longtemps été attendu pour pouvoir enfin profiter des dernières technologies en matière de rendu 3D. Il inclut une fonctionnalité exclusive “Tress FX” dédié à la modélisation des cheveux de l'héroïne Lara Croft.

TombRaider_2013-03-17_11-37-09-73

En niveau de qualité basse, tous les paramètres sont désactivés ou réduits au minimum.

En niveau intermédiaire, le niveau de qualité de texture est à 2, Tress Fx est désactivé, l'anti aliasing est configuré à 2, les ombres sont paramètrées à 1 et les réflexions ont un niveau de 1 également. La tessellation est désactivée.

En niveau élevé, toutes les options sont au maximum et activées.

tr

Pour la première fois, la PNY perd son avantage probablement en raison de mises à jours que nous ne pouvons pas maîtriser.

Sleeping Dogs est lui aussi un jeu récent et très exigeant en ressources de calcul. Sa bonne conception lui permet de s'intégrer à notre banc de test.

HKShip_2013-03-17_11-51-02-58

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

sleep
 

Sous Sleeping Dogs, le match avec le modèle de réfèrence donne une quasi égalité comme c'est régulièrement le cas entre deux cartes possédant le même GPU.

Bioshock Infinite est le troisème volet d'une saga connaissant un réel succès auprès de la communauté des gamers.

bioshock_infinite

Ce dernier repose sur deux résolutions: 1680×1050 et 1920×1080.

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

bio

Certains titres comme Bioshock savent pleinement tirer profit de la puissance de la PNY avec des gains supérieurs à 10FPS en mode extrême.

Metro Last Light est lui aussi un jeu récent et très exigeant en ressources de calcul. C'est bien entendu la suite de Metro 2033 également dans notre sélection. Sa bonne conception lui permet de s'intégrer à notre banc de test.

MetroLastLight_Titelbild

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 metroll

La PNY pourrait probablement dépasser les 50FPS en mode extrême à l'aide d'un léger overclocking manuel.

Enfin nous pouvons intégrer dans nos tests un benchmark fiable et représentatif: Hitman Absolution.

Hitman-Absolution-9 

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 hit

Hitman apprécie grandement la GTX 780 Ti de PNY en offrant une avance considérable face au modèle de référence.

 Nous avons sélectionné Total War Rome II pour ses spécificités techniques sur le plan graphique nécessitant une carte graphique puissante pour pouvoir fonctionner.

 

Total-War-Rome-II

 Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 rome

Les 50FPS ne sont plus très loin avec la PNY Edition en mode extrême.

 Batman Arkham Origins est incontournable car il est particulièrement optimisé pour les cartes graphiques Nvidia dont la GTX 780Ti.

batman-arkham-origins

 

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

Petite spécificité de ce test, nous activons Nvidia PhysX uniquement en mode Ultra.

 bat

Sous Batman Arkham Origins c'est fait, la PNY atteint les 70FPS.

 

Analysons à présent le comportement de GPU Boost 2.0

Sans_titre-1

La PNY GTX 780 Ti XLR8 OC devrait avoir une fréquence constante de 1072MHz mais en réalité, elle gagne 10 MHz de plus. Par contre faute d'un TDP atteint assez vite, augmenter les fréquences entraine une moyenne un peu plus basse de 1228MHz.

 

fan1

Une attention portée sur la courbe des fréquences permet de constater une excellente régularité car elles sont linéaires sans pics négatifs.

 

temps

 Les températures sont basses car inférieures à 70°C, la moyenne constatée sur grand nombre de cartes équipées du GTX 780TI.

 

fan2

 Le système de refroidissement de la PNY est très efficace car les ventilateurs dépassent à peine les 60%.

 

 rpm

Avec 2000RPM, la PNY se fait un peu plus entendre que d'autres modèles plus discrêts mais le niveau sonore est largement acceptable.

 

fan4

Si la PNY reste en dessous des 100% de TDP à fréquence de base, une fois overclockée elle atteint ses limites. C'est pourquoi elle n'atteint pas son Boost théorique overclocké.

Nous overclockons la PNY à l'aide de Precision X.

oc1

 Nous atteignons 1185MHz parfaitement stables pour le GPU.

 

oc2

 La mémoire elle aussi s'overclock très bien avec 175MHz supplémentaires.

 

oc_bio

 Les gains sont très intéressants sous Bioshock qui gagne 10FPS de plus.

 

oc_hit

 Sous Hitman également les framerates sont convaincants mais uniquement en mode extrême.

 

oc_sleep

 Même schéma que Hitman, la carte gagne en FPS uniquement en cas de sollicitaton extrême.

 

oc-tr

Enfin Tomb Raider qui n'avait pas été des plus concluant en fréquence de base permet à la PNY de montrer son vrai potentiel une fois la carte overclockée manuellement.

 Nous mesurons la consommation électrique directement à la prise de notre PC de test. Seule la carte graphique est sollicitée.

watts

La consommation est normale pour une carte aussi puissante qui s'approche des 400W en activité.

 

db2

La PNY s'en sort très bien en termes de nuisances sonores avec environ 40dB en utilisation. C'est un peu plus que les cartes les plus silencieuses mais le niveau reste des plus satisfaisants.

Avec sa GTX 780 Ti XLR8 OC, PNY frappe une nouvelle fois très fort dans le domaine des cartes graphiques grand public.

IMGP8878_1

Ce  modèle le plus puissant au catalogue de la marque n'aura aucun mal à séduire la majorité des joueurs grâce à d'excellents arguments.

Sur le plan des performances, la GTX 780 Ti XLR8 OC assure d'excellentes prestations notamment face au modèle de référence. De part sa dénomination “OC”, la dernière production de PNY profite de fréquences plus élevées et donc des jeux encore plus fluides et plus immersifs.

Elle est d'ailleurs capable de se montrer plus performantes que certaines concurrentes extrêmement bien renommées.

La puissance de calcul de la GTX 780 Ti XLR8 OC pourra évoluer d'avantage car le potentiel de son processeur graphique est si élevé qu'il est possible d'aller encore plus loin en termes de fréquence.

Slabel 59hardware recommandei PNY ne développe pas d'application spécifique vouée à cet usage, un logiciel standard permettra de gagner quasiment deux cents mégahertz, un gain supplémentaire non négligeable.

Concernant le système de refroidissement de la GTX 780 Ti XLR8 OC, là aussi PNY propose ses propres ventirads extrêmement performants sur les températures. En effet rares sont les modèles à être capables d'assurer des températures aussi basses.

D'ailleurs nous lui pardonnerons de ne pas être le plus silencieux du marché même si le niveau sonore reste des plus acceptables.

La GTX 780 Ti XLR8 OC succède donc avec brio à la GTX 770 XLR8 OC que nous avions testé il y a quelques mois et qui innovait avec un design exclusif se différenciant des modèles de référence.

Enfin la PNY GTX 780 Ti XLR8 OC est à ce jour la carte graphique haut de gamme la plus intéressante à ce jour. Car disponible dès six cents dix euros, elle est moins chère que les modèles de référence aux fréquences moins élevées et équipée de système de refroidissement moins performant.

 

 

Les + alt

fleche Rapport perfs/prix exceptionnel
fleche Overclocking

 

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0