in ,

Souris Gigabyte Aivia Krypton : Test et Avis

profil gauche

Gigabyte nous propose sa vision de la souris dédiée au gaming, nous connaissons tous Gigabyte pour ses cartes mères et ses cartes graphiques, pourtant son catalogue comporte bien plus que cela et propose toute une gamme de périphériques pour joueurs sous l’appellation Aivia.

La Krypton que nous vous proposons en test aujourd’hui se pare de toutes les caractéristiques techniques de ses concurrentes avec un capteur culminant à 8200 dpi, des galets permettant de faire varier le poids ainsi que le centre de gravité et tente de leur damer le pion avec une petite originalité, la possibilité de choisir entre deux châssis.

 

boitescontenu

Gigabyte nous livre la Krypton dans un packaging soigné, à l’intérieur une seconde boite encore plus jolie ressemblant aux coffrets de montres de luxe renferme la souris en elle même, puis sous une trappe au fond de l’écrin vous trouverez, bien rangés, les accessoires suivant : une boite contenant dix poids, un second châssis, un set de patins en Téflon et une pince permettant de saisir aisément les poids supplémentaires.

trois quart gauche

La Krypton est composée de plusieurs plastiques, un mat sur le dessus, un brillant sur le pourtour de la molette et du caoutchouc nervuré sur les cotés. La qualité ressentie au premier touché est indéniable classant de suite la souris dans le haut de gamme.

Le design ambidextre est bien réalisé et si vous aurez du mal à vous servir des boutons sur le coté opposé à votre pouce sans contorsion, ceux accessibles directement sont bien placés, dotés d’un clic franc et sont aisément actionnables. Vous aurez deux boutons juste au dessus de votre pouce ainsi qu’un bouton placé à l’extrémité de la souris, plus difficilement accessible mais celui-ci sert à changer de profil rien d’alarmant ici.

La souris de Gigabyte est assez longue, gare aux petites mains donc, et bombée juste sous la paume. Les goulottes caoutchoutées des cotés permettent une prise en pince dite « claw » agréable, l’auriculaire et l’annulaire trouvant leur place immédiatement. L’esthétique, bien que subjective, est assez réussie à l’exception du logo en lettrage tribal sur l’arrière rappelant un tatouage raté de fille aux mœurs légères.

La souris peut faire varier son poids entre 110 et 149 grammes à l’aide de dix masselottes comprises dans le package. Vous trouverez six poids de 5,3g et quatre de 1,8g que vous pourrez insérer dans la souris à l’aide de la pince fournie.

semelles

Venons en à la principale particularité de cette Krypton, sa capacité à changer de châssis. La documentation parle de « châssis » mais en fait on pourrait parler de semelle, en effet dans la boite vous trouverez une semelle équipée avec des patins en Téflon améliorant le contrôle et une seconde semelle plus axée sur la vitesse avec des patins en céramique. Les deux procurent une glisse impeccable sur un bon tapis, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Pour le reste des caractéristiques techniques, la Krypton n’a pas à rougir avec un capteur culminant à 8200 dpi et pouvant encaisser 30G d’accélération maximale, d’un polling rate de 1000 Hz, de neufs boutons programmables supportant 10 millions de clics, d’un câble long et tressé et d’une molette agréable. Le réglage sur quatre paliers de dpi peut se lire du premier coup d’œil grâce à la barre de quatre leds présente sous la molette. La souris embarque 32ko de mémoire afin de stocker les 5 profils différents, le bouton des profils étant le seul dont vous pouvez faire varier la couleur, tout le reste s’éclairant en bleu.

Caractéristiques techniques :

Couleur : 

noire,

Rétro-éclairé :oui Leds multiples,
Capteur : aser,
Résolution Max :8200 Dpi,
Nombre de boutons 9,
Dimensions :127 x 67 x 42 mm,
Poids :entre 110 et 149 g,
Longueur du câble :1.8m,
Compatibilité Windows XP/Vista/7/8/10,
Prix de vente : 89 euros.

Le logiciel « Ghost » est téléchargeable sur le site du constructeur, après l’installation l’on se retrouve devant trois onglets nous indiquant clairement quels réglages sont disponibles et où les trouver.

Krypton

Le premier, intitulé sobrement, Krypton permet de se rendre sur le site et le forum du constructeur ainsi que de vérifier si la version actuelle du logiciel est à jour.

ProfilsMacros

Le second est nommé Profil et permet l’assignation des fonctions aux différentes touches de la souris. Celui-ci est bien fait, simple et concis et l’on peut choisir entre les principales fonctions préétablies au nombre de 34, faire du key mapping où toutes les touches d’un clavier sont représentées ou créer une des 70 macros disponibles.

Reglages

Le dernier onglet, réglages, sert à gérer les cinq profils disponibles, la sensibilité, les différents modes de la roulette, le polling rate et enfin de sauvegarder l’ensemble des réglages effectués.

trois quart avant droit

Gigabyte nous propose une souris gaming sérieuse avec sa Krypton, celle-ci se dote de nombreux réglages tant sur la glisse que sur la répartition du poids et ne présente pas de véritable défaut. Le design ambidextre est un plus, la qualité de fabrication au rendez-vous et le soft simple et ergonomique. Au final si la prise en main vous convient et que vous ne rêvez pas d’une souris qui s’éclaire de multiples couleurs, vous ne serez pas déçu par cette Krypton à moins évidemment de porter régulièrement un juste au corps serré doublé d’un joli slip rouge.

<img class="91621"
  • Ambidextre
  • Qualité de fabrication,
  • Soft agréable,
  • Nombreux réglages.
  •   Lettrage Krypton.
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0