in ,

Casque Steelseries Siberia V3 Prism : Test et avis

Steelseries Siberia V3 Prism 1

Cette semaine, 59Hardware vous propose le test d’un casque sorti il y a quelques mois. Digne successeur du célèbre Siberia V2, voici le Siberia V3 PRISM.

Nous voici de retour avec un casque made in Steelseries qui a réussi à se faire une réputation au fil des années, j’ai nommé le Siberia.

Suite au Siberia premier du nom, Steelseries lança le V2 qui fut un gros succès grâce à l’efficacité et la qualité du produit. La firme revient donc avec un version 3 et une version 3 PRISM. 

Cette version 3 propose un design quasi similaire au précédent, c’est vrai, pourquoi changer une équipe qui gagne ?! Il est compatible sur PC, Mac et Playstation (3 et 4). Il est actuellement proposé couleur « cool grey », en gros : gris et noir… 

Steelseries a revu le système acoustique et à ajouter de nouveaux haut-parleurs. De plus, le son est maintenant totalement personnalisable via le Steelseries Engine 3. Le logiciel permet aussi de gérer les effets ainsi que l’illumination des écouteurs. Il est également possible de créer différents profils de joueur. 

Proposé au tarif de 139,99 euros, le Siberia V3 PRISM se situe dans une catégorie milieu de gamme. Mais que vaut vraiment ce nouveau SIBERIA ? 

Comme à son habitude, notre casque nous est livré dans un coffret en carton à la Steelseries, rien de révolutionnaire à ce niveau là. On trouve une première couche avec toutes les informations, caractéristiques et autres aperçus que nous avons l’habitude de voir.Steelseries Siberia V3 Prism 1

Une fois cette couche ôtée, nous tombons sur un carton de couleur orange. Lorsque que ce dernier est ouvert, nous tombons enfin sur notre nouveau joujou. Le package est assez minime dans son contenu, mis à part le casque, seule une notice se trouve à l’intérieur. 

Contenu du package :

– le casque Steelseries Siberia V3 PRISM,
– une notice.

Le casque.

Bon, il faut bien le dire, le design du casque ne change pratiquement pas mis à part quelques petits détails par ci par là…Néanmoins, il reste un headset au look particulier, simple mais plutôt agréable. De plus, ce coloris « cool grey » est fort sympathique et reste en fin de compte assez discret. 

Steelseries propose encore le même système d’arceau qui se révèle être toujours aussi efficace et confortable. Les coussinets proposent de bonnes mousses très généreuses qui accentuent le confort. 

Le Siberia V3 PRISM se règle en hauteur via le bandeau élastiqué qui est une bonne solution très pratique. Les écouteurs pivotent verticalement et la structure générale de l’arceau est souple ce qui permet d’être vraiment à l’aise avec le casque sur la tête. 

Les coussinets sont en similicuir et la partie intérieure qui recouvre les haut-parleurs est en tissu. Mis à part cela, le reste du headset est en plastique, avec des parties mates et des parties brillantes. 

Concernant le microphone, Steelseries a gardé le même système que les anciennes versions. En effet, ce dernier se trouve caché dans l’écouteur gauche, il suffit de tirer dessus et de le positionner comme on veut pour pouvoir s’en servir. Quand on ne s’en sert plus, il suffit juste de le rentrer. 

La firme a prévu un microphone de type unidirectionnel qu’il sera possible de couper rapidement grâce à un bouton situé à l’arrière de l’écouteur. Il propose une réponse en fréquence de 50 à 16 kHz et d’une sensibilité de -38dB. 

Enfin, le casque ne dispose d’aucune mini-télécommande comme se fut le cas pour la version précédente. Le Siberia V3 PRISM se branche via une prise USB et propose un câble d’une longueur de 1m50. 

Caractéristiques techniques du casque

– Réponse en fréquence: 20 – 20000 Hz,
– Impédance: 35 Ohms,
– Sensibilité: 80 dB,
– Longueur du câble: 1,50 m,
– Connexion: USB,
– Compatibilité: PC, Mac et Playstation.

Caractéristiques techniques du microphone

– Réponse en fréquence : 50 – 16000 Hz,
– Type: Unidirectionnel,
– Sensibilité: -38 dB.

Prix : 139,99 euros

Comme tous les produits made in Steelseries, ce casque est totalement réglable via le Steelseries Engine 3.Rien de nouveau donc, on passe par le même processus que tous les autres périphériques de la marque…

SiberiaV3PRISM config

Nous avons donc la gestion de mon équipement qui sert à paramétrer son ou ses périphériques, la bibliothèque qui gère selon les applications et le petit nouveau, le Gamesense qui est encore en phase bêta. 

Le Gamesense pousse les paramètres encore plus loin selon le jeu. Pour le moment, seuls Counter Strike Global Offensive et Minecraft Mod sont disponibles. Ce mode permet de gérer principalement le rétroéclairage selon diverses activités durant le jeu.

SiberiaV3PRISM gamesense

En effet, on pourra choisir la couleur, les effets ou encore le clignotement suite à un évènement du jeu. Il sera par exemple possible de faire clignoter le rétroéclairage dans un certain style après avoir effectué son quatrième headshot. Le mode possède pas mal d’options ce qui pourrait intéresser ceux qui pousse la personnalisation du casque à son maximum. 

Qu’on se le dise tout de suite, l’utilisation sur PS4 est totalement nulle. Comme pour le Siberia Raw Prism, il est impossible de paramétrer le casque, seul le volume est réglable, et encore… 

Je sais que le Siberia à un bon rendu sonore de base, je me suis dit que j’allais quand même l’essayer, mais même poussé à fond, le volume est juste moyen et il est impossible d’en apprécier toutes les saveurs. 

Franchement, autant ne pas le rendre compatible sur Playstation, parce que là, à part de la frustration et de l’agacement, on éprouve rien d’autre. Voilà c’était mon petit coup de gueule envers Steelseries (que j’apprécie beaucoup justement). Steelseries Siberia V3 Prism 1De retour sur PC, on arrive enfin à se faire plaisir, on retrouve toute la puissance du Siberia. Le casque possède un souci du détail assez sympa qui agrémente tout l’environnement du jeu. 

Les graves et les aigus sont justes et toujours aussi bien équilibrés, l’atmosphère générale est bien retransmise. Le champ de profondeur est assez important et le jeu de la stéréo fait son boulot comme il le faut. 

Il faut dire que sur tout type de jeu, le Siberia s’en sort très bien et ce n’est pas vraiment une nouveauté. De son côté, le microphone, qui est très pratique, s‘en sort très bien, les communications sont claires et propres. 

Enfin, pour un instant musical, le Siberia V3 fera largement l’affaire, surtout avec ses divers réglages via le Steelseries Engine 3. Le casque offre un bon équilibre avec un jeu de basses plutôt généreuses et des aigus très justes.

La profondeur et la spatialisation sont également très correctes. Enfin, la stéréo et les détails sonores alimentent le tout, quelque soit le style de musique, on arrive à se faire bien plaisir…

Que dire de cette nouvelle version du Siberia ? Il s’en sort bien, c’est indéniable mais ce n’est pas non plus une grande révolution. C’est une histoire de petits détails en plus, par ci, par là… 

En fait, le Siberia V3 PRISM, c’est un peu comme tous ces portages et jeux remasterisés que l’on voit en ce moment sur les nouvelles consoles. C’est une très bonne idée pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’y jouer avant, mais dans le cas contraire, ça n’a pas grande intérêt, sauf pour les gros fanboys. 

En gros, si vous avez déjà un Sibéria V2, l’investissement ne vaut peut-être pas le coup tandis que si vous cherchez un bon casque gaming, ce V3 PRISM peut très bien faire votre bonheur. Steelseries Siberia V3 Prism 1

Label gaming

Car OUI, le Siberia V3 PRISM est un bon casque gaming. Le rendu sonore est vraiment au niveau, il est super confortable et offre pas mal de personnalisations via le Steelseries Engine 3, qui ne va que se développer au fil du temps. Pour moi, il manque juste une mini-télécommande ou une molette intégrée au casque permettant de régler le volume sonore. 

Du haut de ses 139,99 euros, le Siberia V3 PRISM se débrouille plutôt bien et offre un rapport qualité/ prix plus que raisonnable et reste un bon investissement.

<img class="91621"
  •   Le logiciel,
  •   Les basses généreuses,
  •   Le style,
  •   Le confort,
  •   Le rétroéclairage personnalisable,
  •   Efficacité du microphone.
  • Nul sur PS4,
  •   Pas de grosse révolution.
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0