in ,

Clavier Tesoro Lobera Spectrum : Test et avis

face

Tesoro est une marque Chinoise fondée en 2011 qui commence à faire parler d’elle puisque ses périphériques arrivent sur les étalages de nos belles contrées. Le constructeur compte quelques innovations à mettre à son crédit comme le revêtement anti-bactérien présent sur ses souris ou bien l’éclairage RGB dont l’équipementier clame la paternité. La marque a pris l’habitude de nommer ses nouveautés du nom d’épées légendaires à l’image d’Excalibur ou Durandal.

Le clavier qui nous intéresse aujourd’hui répond au doux patronyme de « Lobera », cette épée appartenait au Roi Ferdinand III de Castille et se trouve actuellement conservée dans la cathédrale de Séville. Le Lobera peut compter sur des caractéristiques techniques dans l’air du temps comme des mécaniques données pour 60 Millions de frappes minimum ou encore le rétro-éclairage RGB mais tout cela sera-t-il suffisant pour que le clavier se démarque comme une fine lame au sein des claviers gamers ?

boitecontenu

Le Lobera est livré dans une jolie boite plutôt sobre et qui fleure bon le haut de gamme, une fois ouverte, un second coffret noir mat vient confirmer cette première impression. A l’intérieur on trouvera le clavier en lui même, une notice ainsi qu’un cordon USB supplémentaire permettant d’alimenter les ports USB du clavier pour les périphériques qui nécessiteraient plus de puissance.

trois quart droit

Le clavier est composé de plastique même s’il essaie de la faire passer pour de l’aluminium, brossé sur le dessus et arborant des marquages industriels sur le court repose poignet. L’aspect global est réussi même si les plastiques utilisés font un peu cheap. L’ensemble est imposant et assez lourd, un bon point pour la stabilité.

dessous

Sur le dessous, lui aussi style aluminium brossé, on trouve cinq patins imposant ainsi que deux pattes permettant de relever le clavier et que le constructeur a eu la bonne idée de doter aussi de patins. Ce n’est pas systématique, l’effort est à saluer.

cote gauche

Le Lobera Spectrum RGB dispose donc d’un rétro-éclairage réglable touche à touche. La technique est maitrisée et l’éclairage est uniforme et puissant, la marque tutoie les ténors sur ce plan. Deux bandes dont on peut choisir la couleur viennent souligner les cotés du clavier et toute la panoplie habituelle des effets d’éclairage que vous essaierez chacun une seule fois, est présente.

mecaniques

Tesoro a choisi Kailh pour lui fournir les mécaniques du Lobera, la marque utilise les mêmes codes couleurs que chez Cherry avec de légères différences techniques. Il faut bien avouer que le résultat est satisfaisant et que les mécaniques Kailh Brown n’ont pas eu à rougir lors de ce test, offrant un confort satisfaisant ainsi qu’un très bon retour d’information le tout avec un bruit de fonctionnement supportable.

Hub USB

Sur la tranche se trouvent deux ports USB qui peuvent être épaulées par un second branchement USB fournit afin d’alimenter des périphériques plus gourmands qu’une simple clé. Un relai est aussi présent afin de pouvoir brancher un casque et un micro directement sur le clavier.

Le reste des caractéristiques techniques est à l’avenant avec un polling rate de 1000hz, un anti-ghosting couvrant l’intégralité du clavier et 512 Kb de mémoire interne.

Caractéristiques techniques Tesoro Lobera Spectrum :

Couleur :                                         Noir
Rétro-éclairage :                            RGB 16,8 Millions de couleurs
Polling Rate :                                  1000 Hz
Interrupteurs :                               Kailh
Hub USB :                                        Oui deux ports USB
Câble :                                             USB tressé de 2 m
Compatibilité :                                Windows Xp, Vista, 7, 8, 10
Prix :                                                 Environ 125 euros

Le pilote du Lobera est à télécharger sur le site du constructeur. Le soft n’a pas de gros défauts mais souffre de la comparaison avec ceux ultra peaufinés au cours des années de ses concurrents. Le principal est là et les différents réglages sont assez simple à prendre en main.

Lobera Pc mode

L’onglet Pc mode vous permet de prendre contact avec le logiciel de Tesoro.

Lobera macro

L’onglet Macro est complet et permettra d’enregistrer des macros complexes sans aucun souci.

Lobera eclairage

L’onglet éclairage permet de choisir quelles touches seront éclairées et dans quelle teinte.

Lobera effets

L’onglet effets vous offrira le choix entre les effets disponibles comme l’ondulation, l’arc-en-ciel et autre respiration.

arc en ciel

Le Lobera Spectrum met la barre assez haut puisqu’il se pose en concurrent officiel des cadors du marché. Tout d’abord par le prix puisque son achat nécessitera 125 euros mais aussi par ses prestations et possibilités. Si le pari des mécaniques Kailh est remporté haut la main, leur utilisation n’appelant aucune critique, la qualité des matériaux et le pilote nécessiteront un tout petit effort pour se hisser au niveau d’autres marques comme Razer ou Corsair pour ne citer qu’eux. Le résultat reste à saluer puisqu’il ne manque que très peu d’affutage à ce Lobera pour devenir le clavier Royal qu’évoque son nom.

<img class="91621"
  •  Mécaniques Kailh réussies,       
  •  Rétro-éclairage,
  •  Design
  •  Plastiques un poil cheap,
  •  Pilote manque de peaufinage.
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0