in ,

Test du SilverCrest SKH 60 B1, le casque nomade de Lidl à 7,99 euros.

Et voici le test flash d’un casque nomade au tarif hyper attractif, vendu seulement dans les magasins Lidl : le SilverCrest SKH 60 B1.

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de la voir la pub (télé) au moins 5 fois par heure, sachez que les magasins Lidl vendent depuis lundi un casque nomade au prix de ultra compétitif de 7,99 euros. Forcement quand on voit une telle pub, on se demande : « mais que vaut un casque Lidl à ce prix ? ». C’est en effet la question que s’est posée l’équipe de 59Hardware (du moins une petite partie). Du coup le boss 59H a couru au magasin le plus proche pour s’en procurer un.

D’après ce que j’ai pu comprendre, SilverCrest est une marque de Lidl spécialisée dans le petit électroménager. La société propose des friteuses, des appareils à pancakes et encore plein d’autres trucs qui n’ont aucun rapport avec l’audio…

Pour revenir à notre casque, le SKH 60 B1 (ils auraient pu faire un effort sur le nom quand même) intègre des transducteurs de 40 mm en PET, propose une fonction « Music-share » (c’est à dire que l’on peut brancher un casque directement sur le casque). Enfin, on apprend aussi qu’il peut se replier pour en faciliter le transport.

skh_60_b1

Le package

Notre nouveau joujou nous est livré dans une boite en carton assez fin. Il faut garder à l’esprit que c’est un produit à 7€99. Visuellement, l’emballage s’en sort plutôt bien. C’est coloré, épuré, simple mais efficace. Je sais, pour ce prix là, le packaging on s’en tape un peu me diriez vous, mais il faut quand même signaler qu’ils y ont réfléchis et pas fait ça à l’arrache.

La marque se paie même le luxe de mettre du brillant sur les parties où on aperçoit le casque que l’on peut trouver devant, derrière et au dessus, sous différentes vues. Sur les cotés, on peut voir quelques caractéristiques techniques en français et en allemand.

Contenu du package:

    le casque

    un mode d’emploi en français

skh_60_b1

Le casque

A première vue, le casque est assez léger et surtout très coloré ! L’ensemble est assez simple mais plutôt agréable à l’œil comme au touché. La taille est correct, il n’est ni imposant ni « rikiki ».

Les matériaux fonctionnent bien et l’assemblage semble assez correct. L’arceau paraît un peu fragile mais il est bien recouvert d’une couche de tissu à trou. Les autres pièces sont en plastique doux qui est assez convaincant.

skh_60_b1

Enfin les coussinets sont en similicuir, un revêtement assez classique en fin de compte, que l’on retrouve souvent pour ce type de produit. Les fixations entre les écouteurs et l’arceau sont des tiges en métal que l’on retrouve souvent sur des casques audio.

Le casque se règle en hauteur au niveau de ses fixations. L’objet est assez souple en globalité ce qui permet un bon maintien général. Une fois sur le crâne, on le règle facilement. De plus il est très léger.

skh_60_b1

En dessous de l’oreillette droite se trouve une prise jack 3,5 mm pour brancher un autre casque dessus et ainsi partager sa musique, c’est la fonction « Music-share ». Le câble quant à lui est tressé (assez classique encore une fois) et semble de bonne qualité. Aucun micro n’est présent, cela aurait pu être un plus.

Enfin, le casque peut se replier sur lui même, mais en réalité ne prend réellement pas moins de place car une fois les écouteurs rentrés, ce sont les fixations qui ressortent… Pas utile donc.

skh_60_b1

Caractéristiques du casque :

– Connexion : Jack 3,5 mm
– Haut-parleurs : 40 mm PET
– Fréquences : 20 – 20 kHz
– Longueur du câble : 1,50 m
– Coloris : noir, blanc, bleu, rouge, jaune, vert, etc…
– Poids : 115 grammes

Prix : 7,99 euros

Le son

Voyons le maintenant le rendu sonore. Je pense qu’avec ce genre de produit (à moins de 10€) on part directement avec un apriori du style : « pour moins de 10 euros, il ne faut pas s’attendre à un son de malade. »

skh_60_b1

Bon effectivement, ce n’est pas ce que l’on a fait de mieux, mais il sait se défendre. Dans l’ensemble le rendu est assez juste, les basses et les aigus fonctionnent bien ensemble. Par contre je trouve qu’il manque de profondeur et que le son est un peu étouffé, peut être un léger manque de clarté.

Poussé à fond, le casque résiste bien et ne présente aucun grésillement, même avec du gros son bien saturé ou de bonnes grosses basses. Le rendu peut être puissant comme il le faut, sans que les basses explosent tout.

Dans l’ensemble c’est parfois un peu brouillon, cela manque légèrement de finesse. La stéréo, de son coté, est assez efficace, en tout cas, elle est bien présente. Dans l’ensemble, je suis assez convaincu, ce n’est pas transcendant mais il peut faire quand même se faire plaisir.

skh_60_b1

Conclusion

En conclusion, je dirais que ce casque nomade made in Lidl est une très bonne affaire ! Bien sur, les audiophiles sont invités à passer leur chemin, ce casque SilverCrest n’est (assurément) pas fait pour eux.

Idéal pour les petits budgets, il fera le bonheur de tous ceux qui n’ont pas les moyens de mettre 50 euros dans un casque audio. L’assemblage et les matériaux s’en sortent plutôt bien et le rendu sonore sait tirer son épingle du jeu, même s’il manque de finesse.

Au final, le casque nomade SilverCrest SKH 60 B1 est un bon investissement pour tout le monde. Il est léger, assez confortable, discret et plutôt sympathique. De plus à ce prix là, on n’a pas peur de l’abimer, de le perdre et surtout, pas peur de se le faire voler.

skh_60_b1

Pour tous ceux d’entre vous qui ont un petit budget et qui hésitent en voyant la pub, foncez chez votre Lidl (non je n’ai aucunes actions chez eux), car à ce prix là, je ne crois pas qu’il y en aura pour tout le monde.

recommande parBudget

  •   Sa simplicité
  •   Ses matériaux
  •   Qu’il soit pliable
  •   Le choix des couleurs
  •   Le prix, bien sur
  •   Absence de micro ?
  •   Restitution sonore moyenne
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0