Tout ce qu’il faut savoir sur Starfield, le nouveau AAA de Bethesda
in

Tout ce qu’il faut savoir sur Starfield, le nouveau AAA de Bethesda

Le Xbox & Bethesda Games Showcase 2022 s’est certainement montré comme la meilleure présentation du Summer Game Fest. Au bout de son heure et demi de direct, Microsoft a décidé de conclure avec un mastodonte, le plus gros projet actuel de Bethesda : Starfield. Qu’est-ce que ce « Skyrim dans l’espace » nous a proposé lors de son premier vrai aperçu ? Qu’est-ce que les joueurs en ont pensé ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le jeu.

Un jeu à l’ambition démesurée

Aperçu technique de Starfield

La grosse production de Bethesda a eu droit à une présentation d’une quinzaine de minutes, par Todd Howard en personne, qui est venu nous livrer un paquet d’informations.

Starfield est donc un titre sur le thème de l’espace (au cas où vous ne l’auriez pas deviné) qui se présente avant tout comme un RPG, mais qui mêle aussi action et exploration. L’histoire débute en 2330, où nous incarnons un explorateur se rendant sur la lune de la planète Kreet. Par un concours de circonstances, notre personnage se retrouve directement en lien avec Constellation, le dernier groupe d’explorateurs de l’espace, qui est à la recherche de mystérieux artefacts.

Sans surprise, le jeu nous propose un système de création de personnages, avec un arbre de compétences, dont ces dernières se débloqueront grâce à des défis en tout genre. Des traits de caractère pourront être définis, afin de donner des avantages et désavantages uniques pour votre aventure.

Concernant le gameplay, on penche sur un jeu de tir à la première et à la troisième personne. De nombreuses armes seront au rendez-vous, afin d’affronter créatures extraterrestre et pirates de l’espace. En parallèle, il sera important de récolter de nombreuses ressources sur les planètes, afin de pouvoir crafter de l’équipement. Il est d’ailleurs possible de construire des bases minières sur les différentes planètes afin d’en récupérer les ressources.

Combats de vaisseaux dans Starfield

Toujours dans la construction, il est possible d’entièrement construire son vaisseau spatial. Selon les modules installés, ce sont les statistiques, l’équipage et le look de votre vaisseau qui s’en retrouveront modifiés. La personnalisation a l’air vraiment poussé sur ce point. Il sera évidemment possible de piloter votre véhicule et de prendre part à des combats intenses dans l’espace.

L’une des grosses promesses de Starfield est son contenu, vu que Todd Howard a annoncé une centaine de systèmes, pour 1000 planètes entièrement explorables. Il sera même possible de se poser n’importe où dessus. Est-ce que nous aurons une transition sans chargement entre le sol de la planète et l’espace ? Nous n’avons pas encore de réponse à cette question.

Des avis mitigés

Au bout de cette présentation, de nombreux fans se disaient que cela allait être « day one » pour eux, tandis que d’autres sont plus déçus et ce pour plusieurs raisons.

D’abord, à cause du gameplay qui paraissait assez rigide et peu engageant dans les combats lors de la première vidéo. Et il est vrai que Bethesda Game Studios montre souvent ce manque de sensations dans les combats. Cependant, il est important de rappeler que c’est une mission du début du jeu qui nous a été présenté et que le titre a l’air de se baser sur un système de compétences pour diversifier les combats et potentiellement donner plus d’intensité dans ces deniers.

Système de Starfield

 

Ensuite, c’est la technique qui a été pointée du doigt, qui n’égalerait pas l’envergure du projet qu’est Starfield, selon les déçus. Le framerate irrégulier n’a pas aidé à se faire valoir, mais ce sont surtout les expressions faciales ainsi que les dialogues très zoomés sur les autres personnages (à la The Elder Scrolls) qui ont un peu fait polémique. Il est important de rappeler que le titre est encore en développement pour au moins un petit moment, on peut donc espérer des améliorations sur ces points.

Nous pouvons aussi compter sur l’immense nombre de planètes, qui pour certains signifient quelques planètes intéressantes, pour une immense majorité sans intérêt. Bien qu’on puisse penser au recours d’une génération procédurale des planètes, comme pour No Man’s Sky, aucune mention de ce procédé n’a été faite. On peut réellement supposer que toutes les planètes ont été créées par le studio, car autrement, pourquoi se limiter à seulement 1000 face aux trillons de No Man’s Sky ?

Vu qu’on le cite, il y a aussi la comparaison avec No Man’s Sky et Star Citizen. Cependant, Starfield a pour vocation d’être une expérience différente de ces deux-là. Tandis que No Man’s Sky est avant tout un jeu d’exploration et Star Citizen une simulation spatiale, le titre de Bethesda insiste beaucoup plus sur le côté RPG qui a fait la renommée du studio.

Enfin, avec un développement en cours depuis 2015 et passé en production à plein temps en 2018, cela nous donnerait environ 8 ans de développement pour Starfield, ce qui est la durée pour ce genre de projet ultra ambitieux. On peut donc s’attendre à beaucoup de contenu pour, potentiellement, un des plus gros jeux sur l’espace que l’on ait eu à ce jour.

Starfield est prévu pour le premier semestre 2023 sur Xbox Series et PC.

Rédigé par Dorian Estampes

Passionné de hardware, jeux-vidéo et high-tech, j'aborde quotidiennement ces sujets pour vous informer au mieux. Je vous propose aussi mon avis sur différents produits dans des comparatifs. En espérant que vous trouverez votre bonheur, ou du moins des conseils avisés, je vous souhaite une bonne lecture !