in

XFX R9 380X

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

IMGP1629

Merci à Windows 10 et son DirectX 12 qui permet à AMD d’annoncer une carte graphique référencée R9 380X qui à défaut d’être une réelle nouveauté, permet d’actualiser un catalogue de produit déjà bien riche.

Sa gravure en 28nm, ses 2048 Shaders et ses 32 ROPs ne tromperont personne, il s’agit bien d’une R9 280X voyant sa mémoire passer de 3GB à 4GB sur un bus de 256 Bits.

Le R9 380X est cadencé de base à 970MHz mais notre version de test produite par XFX est overclockée pour atteindre 1030MHz (mode Boost).
Bien que les cartes graphiques connaissent quelques nouveautés bienvenues comme l’arrêt des ventilateurs à faible charge ou l’intégration de systèmes de refroidissement liquides pour les modèles les plus poussés, la majorité des cartes conservent une recette de fabrication datant de nombreuses années.
Notre R9 380X dispose d’un système de refroidissement amélioré par rapport à la version de référence. Son radiateur est plus adapté à la dissipation des 190W de TDP et les deux ventilateurs seront plus discrets et plus efficaces en températures.
Ces caractéristiques devraient permettent aux joueurs de disposer d’une puissance de calcul suffisante pour faire fonctionner les jeux en 1440 pixels à condition d’avoir l’écran compatible.
Si la 4K de son côté offre un réel intérêt la WQHD n’aura pas su remplacer à temps l’Ultra HD.
En termes de fonctionnalités, la R9 380X mise sur PowerTune, une technologie visant à limiter la consommation énergétique surtout quand la carte est au repos. Il s’agit d’une excellente chose puisque la R9 380X consomme quelques watts à peine quand elle n’est pas sollicitée. Une fois encore, il s’agit d’une fonctionnalité déjà présente depuis de nombreuses années.
Via SSAA, la R9 380X supporte la Résolution virtuelle, un procédé capable d’améliorer la qualité d’une image sur des zones précises et donc d’obtenir des graphismes encore plus réalistes.

Hardware

 

IMGP9233

Processeur : Intel i7 4770K
RAM : Corsair 8GB 1866MHz
Ventirad : Noctua NH-D15site de Noctua
Boitier : Cooler Master Storm
Stockage SSD : Crucial M550 512GB
Stockage HDD : Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache
Alimentation : Enermax Platimax 1000W

Software

flecheWindows 7 X64 Familiale édition Premium SP1
flecheDrivers derniers en date
flecheEVGA PrecisionX
flecheGPU-Z

Benchmark

fleche3Dmark 2011 de Futurmark disponible sur www.futuremark.com
flecheUnigine Heaven 4 disponible sur www.unigine.com
flecheAlien VS Predator
flecheMetro 2033
flecheSniper Elite V2
flecheHard Reset

Nous avons procédé lors de nos tests à trois mesures selon trois résolutions différentes:

fleche1280×1024 pixels
fleche1680×1050 pixels
fleche1920×1080 pixels

Pour chacune de ces résolutions, nous avons également  réalisé trois tests distincts :

flecheQualité graphique basse
flecheQualité graphique moyenne
flecheQualité graphique haute

Concernant la qualité basse, nous avons systématiquement désactivé toutes les options disponibles. L’anti aliasing comme la tesselation sont configurés au minimum voire désactivés. Les détails des textures et autres filtres éventuels ont été également désactivés.

En qualité moyenne, nous avons configuré l’anti aliasing à 4X, et le filtrage de texture en général à 8. Nous en avons fait de même à propos de la tesselation.

Enfin en qualité haute, nous avons poussé toutes les options au maximum.

 

 

3DMark

futuremark_logoFuturemark, le célèbre éditeur de la référence en matière de benchmark dédié aux cartes graphiques: 3DMark 2011 propose une nouvelle version incluant trois séries de tests: Ice Storm, Cloud Gate et Fire Strike.

Cloud Gate est conçu pour les plateformes “performance” en mettant l’accent sur les effets Post Processing et effets de particules. Une seconde séquence s’adresse aux éclairages volumétriques mais en employant un faible niveau de géométrie.

Le troisième test de Cloud Gate simule les effets physiques sur les objets rigides et déformables.

3DMark de Futuremark est disponible sur www.futuremark.com

cloudgate

Nous utilisons les paramètres proposés par défaut.

 

3d

La XFX obtient plus de 4000 points en mode extrême.

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l’éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

heaven

La XFX obtient plus de 40 points en mode extrême.

 

A sa sortie, Metro 2033 a mit de nombreuses cartes graphiques sur les genoux notamment en raison d’effets nécessitant d’importantes ressources en calcul. Nous utilisons l’API DirectX 11 afin de bénéficier des dernières innovations en matière d’effets visuels.

metro-2033-1024x576

Pour chacune des résolutions utilisées, nous utilisons toujours trois niveaux de détails distincts :

flecheNiveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16.

metro
La XFX obtient plus de 50 points en mode extrême.

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Notre série de benchmark débute avec une résolution de 1280×1024, puis 1680×1050 et enfin 1920×1080 pixels.

Pour chaque résolution, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

avp

 La XFX obtient plus de 60 points en mode extrême.

 Depuis très récemment nous testons les cartes avec Sniper Elite V2 car il est très exigeant en termes de ressources de calcul.

SniperEliteV2_2013-03-17_11-42-56-24

Pour chacune de nos trois résolutions employées, nous retrouvons nos niveaux de détails désormais classiques : bas, intermédiaire et élevé.

Concernant ce titre, nous désactivons l’anti aliasing comme la tesselation en mode bas, nous configurons l’anti aliasing en x4 et la tesselation en normal pour le mode intermédiaire et enfin, nous poussons toutes les options à leur maximum pour le test le plus exigeant.

se2

La XFX obtient pratiquement 30 points en mode extrême.

Tomb raider 2013 à longtemps été attendu pour pouvoir enfin profiter des dernières technologies en matière de rendu 3D. Il inclut une fonctionnalité exclusive “Tress FX” dédié à la modélisation des cheveux de l’héroïne Lara Croft.

TombRaider_2013-03-17_11-37-09-73

En niveau de qualité basse, tous les paramètres sont désactivés ou réduits au minimum.

En niveau intermédiaire, le niveau de qualité de texture est à 2, Tress Fx est désactivé, l’anti aliasing est configuré à 2, les ombres sont paramètrées à 1 et les réflexions ont un niveau de 1 également. La tessellation est désactivée.

En niveau élevé, toutes les options sont au maximum et activées.

tr

La XFX obtient plus de 50 points en mode extrême.

Sleeping Dogs est lui aussi un jeu récent et très exigeant en ressources de calcul. Sa bonne conception lui permet de s’intégrer à notre banc de test.

HKShip_2013-03-17_11-51-02-58

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

sleep

La XFX obtient 50 points en mode extrême.

Bioshock Infinite est le troisème volet d’une saga connaissant un réel succès auprès de la communauté des gamers.

bioshock_infinite

Ce dernier repose sur deux résolutions: 1680×1050 et 1920×1080.

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

bio

La XFX obtient plus de 80 points en mode extrême.

Enfin nous pouvons intégrer dans nos tests un benchmark fiable et représentatif: Hitman Absolution.

Hitman-Absolution-9 

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 hit

La XFX obtient plus de 30 points en mode extrême.

En proposant la R9 380X, AMD surfe sur la vague DirectX 12 disponible sous Windows 10, un système d’exploitation qui a su faire parler de lui à sa sortie grâce à sa relative gratuité.

XFX R9 380X 1Le processeur graphique équipant cette carte n’est pas franchement nouveau car les caractéristiques sont pour ainsi dire identiques à celles de l’ancienne génération à savoir la R9 280X.
Bien sûr les joueurs ayant une carte graphique récente et au tarif équivalent n’auront pas grand intérêt à basculer vers la R9 380X à moins de vouloir absolument dans leur PC un équipement dernière génération.

Certes les performances sont au rendez-vous et comme l’immense majorité des cartes disponibles sur le marché, la version XFX est silencieuse, chauffe peu et maîtrise sa consommation électrique. La R9 380X est bel et bien capable de faire fonctionner les jeux en 1440p mais le surplus de surface offert par rapport à la full HD ne convaincra pas tout le monde surtout depuis que la 4K s’est invitée sur le marché grand public.

Côté tarif, il faudra très probablement compter sur un budget supérieur à 250 euros ce qui en fait un bon rapport performances prix puisqu’au-delà les tarifs s’envolent alors que les gains ne suivent pas la même tendance.

La R9 380X ravira les joueurs qui profiteront de cette fin d’année pour remplacer leur ancienne carte graphique surtout la version XFX qui offre tous les avantages d’un modèle personnalisé pour un tarif plus compétitif que celui de la concurrence.

Les +alt

fleche Bonnes prestations générales

 flecheInnovations timides par rappport à la génération précédente

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0