in

Carte graphique XFX Radeon RX 480

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

xfx rx 480

Les deux principaux fabricants de GPU profitent de cet été pour présenter de nombreux nouveaux modèles de cartes graphiques et avec la RX 480, XFX compte parmi les marques les plus motivées pour proposer le modèle le plus intéressant.
Alors que faut-il savoir sur ce nouveau processeur graphique AMD RX 480 aussi appelé Polaris 10 ?

Sa première spécification est sa gravure en quatorze nanomètres tout comme les récentes puces Nvidia. Une gravure plus fine permet d’intégrer plus de transistors dans une surface plus petite. Le RX 480 est donc plus puissant tout en consommant moins d’énergie.
Le Polaris 10 accueille donc 5.7 milliards de transistors et laisse alors entendre que de futures cartes graphiques AMD seront plus puissantes en se basant sur la même architecture GNC (Graphics Core next).

La seconde spécification concerne le bus de la mémoire, 8GB dans le cas de notre modèle de test XFX qui peut se contenter de 256 bits grâce à un contrôleur 64 bits et un cache de 2Mo. Des nouveaux systèmes de compression permettent donc de meilleures performances par rapport aux générations précédentes basées sur des bus 512 bits.
Avec ses 2304 unités de calcul, ses 32 ROPs et sa fréquence de 1328GHz, la XFX n’aura aucun mal à remplacer la R9 390 ou la GTX 970.

La carte étant équipée d’un seul connecteur d’alimentation six contacts, il y a de fortes chances que les fréquences indiquées ne soient pas constamment tenues.

Sur le plan des spécifications nous retrouvons la recette habituelle des cartes basées sur une puce AMD. En plus du 14nm FinFet, figurent FreeSnc, LiquidVR, l’incontournable DirectX 12 est évidemment supporté.
La RX 480 d’XFX se base sur une version de référence agrémentée d’une plaque de renfort au dos. Il s’agir donc d’une carte économique cherchant à atteindre le meilleur rapport performances prix possible.

Se basant sur un design de référence, la RX 480 d’XFX ressemblera à pas mal de cartes de sa catégorie.

IMGP1902

La carte bénéficie d’un design minimaliste idéal pour tous les joueurs dont l’esthétique de leurs composants est accessoire. La XFX est donc on ne peut plus rectangulaire avec une turbine en guise de système de refroidissement.

IMGP1903

 La facade regroupe quatre sorties vidéos soit trois DisplayPort et une HDMI. Le DVI est donc absent.

IMGP1904

 La turbine se chargera d’injecter de l’air au sein de la carte et l’évacuation à lieu au niveau de la facade.

IMGP1905

Le dos de la carte a le droit à une backplate qui rigidifie l’ensemble de la carte et lui apporte un petit cachet supplémentaire.

8ro8eah6kwuav2c6972f.jpg

Notre carte est installée sur la machine suivante :

Hardware

flecheBoitier : CM Striker
flecheAlimentation : Enermax Platimax 1000W
flecheCarte mère : Intel DX79SI
flecheProcesseur : Intel Core I7 3930K
flecheVentirad : Noctua NH-D14
flecheRAM : 4 Go Gskill Ripjaw 1600Mhz CL9
flecheStockage: 1 SSD Crucial M4 256Go.

Software

flecheWindows 7 X64 Familiale édition Premium SP1
flecheDrivers derniers en date
flecheEVGA PrecisionX
flecheGPU-Z

Benchmark

fleche3Dmark 2011 de Futurmark disponible sur www.futuremark.com
flecheUnigine Heaven 4 disponible sur www.unigine.com
flecheAlien VS Predator
flecheMetro 2033
flecheSniper Elite V2
flecheHard Reset

Nous avons procédé lors de nos tests à trois mesures selon trois résolutions différentes:

fleche1280×1024 pixels
fleche1680×1050 pixels
fleche1920×1080 pixels

Pour chacune de ces résolutions, nous avons également  réalisé trois tests distincts :

flecheQualité graphique basse
flecheQualité graphique moyenne
flecheQualité graphique haute

Concernant la qualité basse, nous avons systématiquement désactivé toutes les options disponibles. L’anti aliasing comme la tesselation sont configurés au minimum voire désactivés. Les détails des textures et autres filtres éventuels ont été également désactivés.

En qualité moyenne, nous avons configuré l’anti aliasing à 4X, et le filtrage de texture en général à 8. Nous en avons fait de même à propos de la tesselation.

Enfin en qualité haute, nous avons poussé toutes les options au maximum.

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l’éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

heaven
Sous Heaven La RX 480.offre un niveau de performances des plus corrects avec plus de 65 FPS en mode Xtreme.

A sa sortie, Metro 2033 a mit de nombreuses cartes graphiques sur les genoux notamment en raison d’effets nécessitant d’importantes ressources en calcul. Nous utilisons l’API DirectX 11 afin de bénéficier des dernières innovations en matière d’effets visuels.

metro-2033-1024x576Pour chacune des résolutions utilisées, nous utilisons toujours trois niveaux de détails distincts :

flecheNiveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16.

 

metro Dans le cas de Metro, la progression est notable par rapport à une R9 380X même si la carte est prévue pour remplacer une R9 390.

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Notre série de benchmark débute avec une résolution de 1280×1024, puis 1680×1050 et enfin 1920×1080 pixels.

Pour chaque résolution, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

avp AvP nous permet d’envisager sereinement les jeux peu gourmands en ressources.

 Depuis très récemment nous testons les cartes avec Sniper Elite V2 car il est très exigeant en termes de ressources de calcul.

SniperEliteV2_2013-03-17_11-42-56-24

Pour chacune de nos trois résolutions employées, nous retrouvons nos niveaux de détails désormais classiques : bas, intermédiaire et élevé.

Concernant ce titre, nous désactivons l’anti aliasing comme la tesselation en mode bas, nous configurons l’anti aliasing en x4 et la tesselation en normal pour le mode intermédiaire et enfin, nous poussons toutes les options à leur maximum pour le test le plus exigeant.

se2La où la R9 380X montrait ses limites dans les titres les plus lourds, la RX 480 assure de bien meilleures performances.

Tomb raider 2013 à longtemps été attendu pour pouvoir enfin profiter des dernières technologies en matière de rendu 3D. Il inclut une fonctionnalité exclusive “Tress FX” dédié à la modélisation des cheveux de l’héroïne Lara Croft.

TombRaider_2013-03-17_11-37-09-73

En niveau de qualité basse, tous les paramètres sont désactivés ou réduits au minimum.

En niveau intermédiaire, le niveau de qualité de texture est à 2, Tress Fx est désactivé, l’anti aliasing est configuré à 2, les ombres sont paramètrées à 1 et les réflexions ont un niveau de 1 également. La tessellation est désactivée.

En niveau élevé, toutes les options sont au maximum et activées.

tr La XFX dépasse les 70FPS sous Tomb Raider.

Bioshock Infinite est le troisème volet d’une saga connaissant un réel succès auprès de la communauté des gamers.

bioshock_infinite

Ce dernier repose sur deux résolutions: 1680×1050 et 1920×1080.

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

bio

Bioshock sait tirer parti du meilleur de la XFX avec quasiement 120FPS en mode extrême!

Enfin nous pouvons intégrer dans nos tests un benchmark fiable et représentatif: Hitman Absolution.

Hitman-Absolution-9 

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

hit

La RX 480 d’XFX a de la marge pour un titre aussi exigeant qu’Hitman.

Le standard WQHD offre une résolution d’affichage de 2560×1440 pixels. Le succès n’a pas été totalement au rendez-vous pour ce format car la 4K est rapidement apparue.

4k

Toutefois comme de nombreux moniteurs supportent WQHD, nous l’intégrons dans notre test à travers trois mesures: Heaven, Alien vs Predator et Sniper Elite V2.

Ces trois titres permettrent d’obtenir une excellente synthèse sur trois profils différents: Jeux peu exigeants, moyennement exigeants et extrêmes.

Alien vs Predator

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Pour chaque mesure, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

wq avp

La XFX est capable d’assurer un excellent confort d’affichage en résolution WQHD avec plus de 57 FPS en mode extrême.

 

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l’éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

wq hea

Heaven reste en dessous des 60FPS mais en restant proche des 45FPS elle s’en sort fort bien..

Les écrans 4K vont rapidement se démocratiser car depuis quelques mois, il est possible d’en acquérir un pour un tarif proche de cinq cents euros.

4k

Alien vs Predator

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Pour chaque mesure, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

4k avp

En passany en 4K, cette fois on reste un petit peu en dessous des 30FPS en mode Xtreme. Toutefois le mode Quality est parfaitement accessible à la XFX.

 

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l’éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

4k hea

Heaven compte parmi les tests les plus lourds et ne reflète pas la majorité des jeux. Le score atteint en mode Quality est des plus corrects.

Puisque les RX 480 sont soumises ua lourd jugement des médiasà propos de la consommation de cette carte, nous nous focalisons sur quelques mesures relatives à ce sujet.

01

D’abord, vérifions la fréquence de la carte. Avec un peu plus de 1200MHz la XFX reste en dessous des 1288MHz promis ce qui lui permet de conserver une consommation plus basse.

 

02

En termes de températures, le système de refroidissement de référence laisse le GPU monter à plus de 80°C. Ce sont des valeurs plus élevées que des cartes avec ventilateurs mais elles restent correctes. La turbine se contente d’un régime inéfrieur à 60%. La carte est donc légèrement audible.

 

03

Ce régime se traduit par une vitesse de rotation de l’ordre de 2000RPM.

04Enfin le point le plus important, la consommation électrique relevé à l’aide de la dernière version de GPU-Z. Bonne nouvelle grâce à sa fréquence de fonctionnement maitrisée, la XFX reste bien en dessous des 150W disponible via le connecteur d’alimentation et le slot PCIe avec une moyenne inférieure à 120W. Preuve qu’il n’était pas nécessaire d’inquieter sérieusement le grand public.

Avec un tarif proche de deux cents cinquante euros, la XFX RX 480 figure dans notre créneau de prédilection puisqu’il représente le meilleur rapport performances prix pour les joueurs avancés.
IMGP1906Grâce à l’utilisation d’un modèle de référence agrémenté d’une backplate et d’un petit overclocking d’usine, cette nouvelle carte graphique demeure un périphérique très convaincant malgré les reproches infondés concernant son alimentation jugée insuffisante.
label 59hardware recommandeMême si la carte s’approche des cent cinquante watts disponibles, la gestion électrique est maîtrisée lors du cadre de notre test et met donc fin à toute suspicion.
Quoi qu’il en soit, les performances sont au rendez-vous et la XFX RX 480 est prête pour la 4K en « full options » pour la majorité des jeux. Seuls les quelques titres les plus lourds nécessiteront de revoir à la baisse quelques paramètres.
Sur le plan des températures et nuisances sonores, le design de référence est suffisant pour rester dans les carats. Les plus sensibles au bruit s’orienteront peut-être vers des cartes plus évoluées sur le système de refroidissement mais la majorité préférera une carte moins couteuse comme la XFX même si elle est légèrement audible.
Au final à ce jour la XFX est la moins chère de sa catégorie tout en proposant des prestations élevées et bénéficiant d’une qualité en accord avec les autres cartes de la marque.

Les + alt

fleche Un très bon rapport perfs/prix,
fleche Une backplate bienvenue,
fleche Une consommation électrique pas si élevée.

 fleche Fréquence GPU légèrement inférieure aux spécifications.

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0