in

ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

IMGP8830_1

La Zotac GeForce GTX 750 Ti OC est la seconde carte graphique équipée du tout récent processeur produit par Nvidia, le Geforce GTX 750 Ti basé sur une architecture Maxwell.

Ce nouveau modèle se différencie donc des précédentes GTX 700 puisqu’il s’agit d’une nouvelle puce dénommée GM107. Elle tranche donc avec les précédents GK1xx sans pour autant apporter des changements fondamentaux.

La dernière production de Zotac en termes de carte graphique privilégie donc un tarif abordable tout en offrant une puissance de calcul élevée. La Zotac GeForce GTX 750 Ti OC devrait être en mesure d’assurer une fluidité d’affichage en haute définition avec une qualité de graphisme élevée voir maximale.

Dans l’optique de se démarquer de la concurrence, la Zotac GeForce GTX 750 Ti OC opte pour une personnalisation  propre à la marque.

Ses fréquences sont revues à la hausse avec une vitesse de 1046MHz qui pourra être dépassée et atteindre 1124MHz grâce à la technologie GPU Boost.

Concernant la mémoire embarquée, la capacité retenue est de 2GB pour une fréquence standard de 2400MHz effectifs.

C’est notamment sur le point du refroidissement que la Zotac GeForce GTX 750 Ti OC pourra se démarquer. Largement surdimensionné, il intègre deux ventilateurs afin d’atteindre les températures les plus basses possibles tout en contenant de faibles nuisances sonores.

Pour se démarquer des nombreuses concurrentes mais surtout de la très intéressante AMD R7 260X, Zotac devra faire preuve d’ingéniosité si elle souhaite rencontrer un franc succès.

Concernant le GPU Nvidia GTX 750 Ti, Zotac compte à son catalogue trois versions. La segmentation est des plus simplistes car les deux premières épousent des fréquences recommandées par le fondeur et seule la capacité en mémoire varie en passant de 1GB à 2GB.

IMGP8826_1

Le troisième modèle retenu pour ce test est le plus évolué car en plus de profiter de fréquences overclockées et de 2GB de mémoire, elle est également la seule à être équipée d’un système de refroidissement constitué de deux ventilateurs.

Les deux premières non overclockées se contenteront d’un système de refroidissement doté d’un unique ventilateur mais gardant le précieux avantage de respecter une longueur extrêmement courte car inférieure à quinze centimètres.

La Zotac GeForce GTX 750 Ti OC est donc la première carte à être équipée d’un processeur graphique Nvidia GTX 750 Ti overclocké.

spec

Pour rappel,  le GTX 750 Ti se distingue des autres puces car il rompt avec la nomenclature actuelle comportant le préfixe GK.

Si le GK110 équipe les GTX 780 (Ti) et les Titan avec un nombre de Shaders et des fréquences variables, le GK104 concerne les GTX 770 et GTX 760.

Le GTX 750 Ti est en fait un GPU portant la référence GM107 conservant tout de même de nombreuses similitudes avec les autres déclinaisons propres à la famille Kepler.

Sa finesse de gravure stagne à vingt-huit nanomètres et les fonctionnalités restent identiques. On retrouve donc les filtrages de textures TXAA et FXAA, le support de GPU Boost, Adaptive V-Sync et PhysX.

Dans le cas du GTX 750 Ti, le nombre de transistors est carrément divisé par deux par rapport au GTX 760. Le nombre de ROPS suit le même chemin pour en intégrer que seize et concernant les Shaders, la baisse est de quatre-vingt pour cent pour atteindre 640.

Seule la fréquence du GPU augmente par rapport au GTX 760 qui atteint 1020MHz. L’overclock d’usine de la Zotac GeForce GTX 750 Ti OC est donc insignifiant avec 26 malheureux mégahertz. Les gains sont donc de l’ordre de 2%.

Concernant la mémoire du GTX 750 Ti, le modèle de référence est proposé avec 2GB sur un bus de 128 bits soit moitié moins que la GTX 760. La fréquence est portée à 1350MHz.

La Zotac GeForce GTX 750 Ti OC garde le privilège de dimensions réduites grâce à une longueur de seulement vingt centimètres. Cette spécification lui permettra d’intégrer les PC les plus compacts, une tendance largement suivie des constructeurs et appréciée des utilisateurs.

IMGP8822_1

De plus son capot en aluminium noir lui offre une esthétique réussie et flatteuse grâce aux ventilateurs orange translucides.

IMGP8824_1

La carte aurait pu gagner encore quelques centimètres si cette coque avait été restreinte en bout de course.

IMGP8840_1

Afin d’assurer une stabilité parfaite en termes d’exigences énergétiques, Zotac emploie un connecteur d’alimentation auxiliaire de six contacts.

IMGP8829_1

Sa façade comporte quatre sorties vidéo: deux DVI, une HDMI et une DisplayPort.

IMGP8835_1

Une fois le système de refroidissement soustrait, se découvre un PCB de très bonne qualité.

IMGP8839_1

Il accueille le processeur graphique et des quatre puces mémoire.

IMGP8838_1

Trois étages d’alimentation dont un réservé à la mémoire.

Le système de refroidissement de la Zotac GeForce GTX 750 Ti OC est des plus classiques car la chaleur émise par le GPU, les VRM et la mémoire  seront dissipés par un radiateur surmonté de deux ventilateurs.

IMGP8842_1

Si les modèles ultra haut de gamme sont équipés de ventilateurs asymétriques afin de maximiser l’efficacité, ceux de la Zotac GeForce GTX 750 Ti OC sont tous deux identiques.

IMGP8833_1

Leurs pales fortement incurvées et torsionnées seront plus performants qu’un modèle standard et surtout limiteront les nuisances sonores.

IMGP8841_1

Le radiateur de la Zotac GeForce GTX 750 Ti OC est peint en noir pour une finition encore plus réussie sur le plan esthétique.

Sa large base est traversée d’un heatpipe directement en contact avec le GPU. Nous regrettons qu’il ne soit pas connecté aux ailettes du radiateur ce qui aurait permit sans doute d’atteindre des températures encore plus basses.

 

8ro8eah6kwuav2c6972f.jpg

Notre carte est installée sur la machine suivante :

Hardware

flecheBoitier : CM Striker
flecheAlimentation : Enermax Platimax 1000W
flecheCarte mère : Intel DX79SI
flecheProcesseur : Intel Core I7 3930K
flecheVentirad : Noctua NH-D14
flecheRAM : 4 Go Gskill Ripjaw 1600Mhz CL9
flecheStockage: 1 SSD Crucial M4 256Go.

Software

flecheWindows 7 X64 Familiale édition Premium SP1
flecheDrivers derniers en date
flecheEVGA PrecisionX
flecheGPU-Z

Benchmark

fleche3Dmark 2011 de Futurmark disponible sur www.futuremark.com
flecheUnigine Heaven 4 disponible sur www.unigine.com
flecheAlien VS Predator
flecheMetro 2033
flecheSniper Elite V2
flecheHard Reset

Nous avons procédé lors de nos tests à trois mesures selon trois résolutions différentes:

fleche1280×1024 pixels
fleche1680×1050 pixels
fleche1920×1080 pixels

Pour chacune de ces résolutions, nous avons également  réalisé trois tests distincts :

flecheQualité graphique basse
flecheQualité graphique moyenne
flecheQualité graphique haute

Concernant la qualité basse, nous avons systématiquement désactivé toutes les options disponibles. L’anti aliasing comme la tesselation sont configurés au minimum voire désactivés. Les détails des textures et autres filtres éventuels ont été également désactivés.

En qualité moyenne, nous avons configuré l’anti aliasing à 4X, et le filtrage de texture en général à 8. Nous en avons fait de même à propos de la tesselation.

Enfin en qualité haute, nous avons poussé toutes les options au maximum.

 

 

3DMark

futuremark_logoFuturemark, le célèbre éditeur de la référence en matière de benchmark dédié aux cartes graphiques: 3DMark 2011 propose une nouvelle version incluant trois séries de tests: Ice Storm, Cloud Gate et Fire Strike.

Cloud Gate est conçu pour les plateformes “performance” en mettant l’accent sur les effets Post Processing et effets de particules. Une seconde séquence s’adresse aux éclairages volumétriques mais en employant un faible niveau de géométrie.

Le troisième test de Cloud Gate simule les effets physiques sur les objets rigides et déformables.

3DMark de Futuremark est disponible sur www.futuremark.com

cloudgate

Nous utilisons les paramètres proposés par défaut.

 3dm

 La ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC sait se faire remarquer sous 3DMark en frôlant les 2000 points en mode extreme et en dépassant les 4000 points en mode performance.

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l’éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

heaven

Sous Heaven la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC saura assurer un affichage fluide en niveau intermédiaire en full HD avec plus de 30FPS tout comme la R7 260X overclockée.

 

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Notre série de benchmark débute avec une résolution de 1280×1024, puis 1680×1050 et enfin 1920×1080 pixels.

Pour chaque résolution, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

avp
Avp a toujours préféré les GPU AMD et c’est pourquoi la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC laisse l’avantage. Même en 1050p en mode high elle n’est pas capable d’assurer 30FPS.

 

A sa sortie, Metro 2033 a mit de nombreuses cartes graphiques sur les genoux notamment en raison d’effets nécessitant d’importantes ressources en calcul. Nous utilisons l’API DirectX 11 afin de bénéficier des dernières innovations en matière d’effets visuels.

metro-2033-1024x576

Pour chacune des résolutions utilisées, nous utilisons toujours trois niveaux de détails distincts :

flecheNiveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16.

 

metro

Sous Metro, la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC rassure en mode high en 1050p ou elle dépasse les 30FPS.

 

 

 Depuis très récemment nous testons les cartes avec Sniper Elite V2 car il est très exigeant en termes de ressources de calcul.

SniperEliteV2_2013-03-17_11-42-56-24

Pour chacune de nos trois résolutions employées, nous retrouvons nos niveaux de détails désormais classiques : bas, intermédiaire et élevé.

Concernant ce titre, nous désactivons l’anti aliasing comme la tesselation en mode bas, nous configurons l’anti aliasing en x4 et la tesselation en normal pour le mode intermédiaire et enfin, nous poussons toutes les options à leur maximum pour le test le plus exigeant.

SE2

La ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC sait prendre l’avantage sur les titres les plus exigeants et la fluidité est au rendez vous dès le niveau intermédiaire en 1080p.

Tomb raider 2013 à longtemps été attendu pour pouvoir enfin profiter des dernières technologies en matière de rendu 3D. Il inclut une fonctionnalité exclusive “Tress FX” dédié à la modélisation des cheveux de l’héroïne Lara Croft.

TombRaider_2013-03-17_11-37-09-73

En niveau de qualité basse, tous les paramètres sont désactivés ou réduits au minimum.

En niveau intermédiaire, le niveau de qualité de texture est à 2, Tress Fx est désactivé, l’anti aliasing est configuré à 2, les ombres sont paramètrées à 1 et les réflexions ont un niveau de 1 également. La tessellation est désactivée.

En niveau élevé, toutes les options sont au maximum et activées.

TR

Tomb Raider est optimisé AMD et pourtant la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC vole la vedette. Le mode extreme sera envisageable moyennant un léger overclocking manuel.

Bioshock Infinite est le troisème volet d’une saga connaissant un réel succès auprès de la communauté des gamers.

bioshock_infinite

Ce dernier repose sur deux résolutions: 1680×1050 et 1920×1080.

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

bio

Bioshock est l’un des rares titres à donner clairement l’avantage à la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC qui sait prendre 10FPS d’avance.

Metro Last Light est lui aussi un jeu récent et très exigeant en ressources de calcul. C’est bien entendu la suite de Metro 2033 également dans notre sélection. Sa bonne conception lui permet de s’intégrer à notre banc de test.

MetroLastLight_Titelbild

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

metroll

Ici même si la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC est plus rapide, la puissance n’est pas suffisante pour le mode extrême.

Enfin nous pouvons intégrer dans nos tests un benchmark fiable et représentatif: Hitman Absolution.

Hitman-Absolution-9 

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 hit

Tout comme Metro LL, Hitman est très lourd et le mode extrême est clairement inaccessible. Toutefois le mode qualité est largement suffisant pour apprécier le jeu.

 Batman Arkham Origins est incontournable car il est particulièrement optimisé pour les cartes graphiques Nvidia dont la GTX 780Ti.

batman-arkham-origins

 

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

Petite spécificité de ce test, nous activons Nvidia PhysX uniquement en mode Ultra.

bat

Batman Arkham Origins n’était pas disponible lors du test de la HIS, c’est pourquoi seule la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC est présente. Très porté sur Nvidia, la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC assure un affichage parfait en mode extreme avec plus de 60FPS.

Overclocker une carte graphique ne permet malheureusement pas de décupler autant les performances que les processeurs de nos PC. Si pour ces derniers les gains peuvent être conséquents et dans de nombreux cas gagner cinquante pour cent de performances facilement, les GPU dépassent rarement les dix pour cent.

Afin d’atteindre la fréquence maximale de la carte, nous commençons par augmenter la vitesse du GPU et lorsque nous avons atteint sa limite, nous en faisons de même avec la mémoire. Une fois que nous avons validé leurs fréquences optimales, on cumule les deux valeurs GPU et RAM afin de nous s’assurer de la stabilité avec un test sous 3DMark 2011 puis un autre avec Metro 2033 pour constater les gains obtenus.

Le système de refroidissement n’est pas modifié et la vitesse de ventilation reste paramétrée en mode automatique. Nous veillons également à ne pas dépasser une température trop élevée donc dangereuse pour la durée de vie des composants.

oc1

La ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC profite d’un excellent potentiel d’overclocking car elle est capable d’atteindre 1216MHz en théorie.

 

oc2

 La mémoire aussi offre un bon potentiel avec un gain de l’ordre de 150MHz nominaux.

 

oc_bio

 Sous Bioshock la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC est capable de dépasser les 50FPS en mode extrême.

 

oc_tr

Et sous Tomb Raider, elle dépasse les 30FPS nécessaires pour un affichage fluide.

 

oc_hit

 Même si les progrès sont notables, ils ne suffiront pas à rendre Hitman jouable sans limiter les options graphiques.

 

oc_sleep

Il ne manquait plus grand chose pour atteindre les 30FPS sous Sleeping Dogs. Il suffira de limiter légèrement les options graphiques pour obtenir un affichage fluide.

Nous démarrons par la surveillance des fréquences du GPU.

gpuboost

 Si la ZOTAC GeForce GTX 750 Ti OC profite d’un overclocking d’usine limité, elle est capable de monter très haut avec plus de 1350MHz.

 

temp1

La fréquence du GPU est parfaitement stable en réglage d’usine et baisse parfois d’une dizaine de MHz en overclocking manuel.

 

temp2

Les températures progressent linéairement, un comportement rare pour une carte graphique.

 

temp3

 Une fois les 80°C atteint, les ventilateurs observent un pic pour revenir à un rythme plus calme.

 

temp4

 La courbe du TDP est elle aussi assez différente des autres cartes graphiques car il progresse au fur et à mesure alors qu’en général il reste très stable et linéaire.

Avec la carte graphique Zotac GeForce GTX 750 Ti OC , Il s’agit de notre second tour d’horizon pour le processeur graphique Nvidia GTX 750 Ti en version personnalisée.

IMGP8831_1

Ainsi nous avons pu découvrir un modèle plus proche du modèle de référence de part un overclocking d’usine qualifiable de frileux. Car avec 26MHz de mieux, la GTX 750 Ti OC de Zotac doit se contenter de 2% d’augmentation.

Pourtant deux informations permettent une mise en évidence d’un potentiel plus élevé du GTX 750 Ti. Certains concurrents sont pourtant capables de proposer un gain de l’ordre de 20%.

Plus étonnant encore la Zotac GTX 750 Ti OC de notre test est capable de tenir 1359MHz soit 33% de mieux qu’une carte standard! Il est donc logique de se demander pourquoi la marque a préféré limiter d’autant  l’overclock d’usine.

En se basant sur les résultats obtenus à l’aide d’une personnalisation des fréquences, la Zotac GTX 750 Ti OC assure un très bon niveau de performances.

Elle est donc capable de faire fonctionner certains titres exigeants à une résolution de 1080p (full HD) avec un niveau de détail maximum.

Concernant les jeux les plus lourds en termes de puissance de calcul, le GPU Nvidia Geforce GTX 750Ti est taillé pour le 1050p, une configuration confortable pour une excellente immersion.

De plus, le système de refroidissement de la GTX 750 Ti OC  de Zotac est probablement son meilleur atout. En adoptant une courbe très progressive,  la carte s’ajuste donc précisément aux sollicitations afin de limiter au mieux les nuisances sonores.

Afin d’être totalement convaincante la Zotac GTX 750 Ti OC devra se montrer extrêmement compétitive sur le plan tarifaire. Car dans sa catégorie règne sans partage une AMD R7 260X disponible pour une centaine d’euros.

Or notre carte ici testée atteint les cent quarante euros ce qui par conséquent la réserve d’avantage aux plus exigeants en termes de nuisances sonores.

Les +alt

fleche Look
fleche Potentiel d’overclocking

 

 flecheTarif par rapport à la R7 260X.

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0